Apprendre à regarder

Pour moi qui passe mes vacances en Bretagne, le phare représente exactement cela : un temps hors du quotidien, ralenti, consacré au voyage, à la nature, un temps où l’on se laisse volontiers entourer par la mer et ses vagues.

Mais le phare symbolise aussi l’autre face des vacances : la séparation, l’isolement parfois, le retrait.

Le premier mérite de Stéphane Sénégas, auteur de l’album « QU’EST-CE QUE TU VOIS ? », est donc d’avoir envoyé son héros passer ses vacances dans un phare. Le phare de l’oncle Horace. Papa et maman sont repartis, il n’y a pas de télé et pas d’autres enfants, juste le vieil Horace, la mer, les crabes, les mouettes et les couleurs du ciel. Exilé dans cet univers si différent, notre petit héros va bien vite apprendre à regarder. Et découvrir, c’est le message du livre, que « pour qu’une chose soit intéressante, il suffit de la regarder longtemps. »

Un album aux illustrations magnifiques, à lire et à relire pendant toutes les vacances.

 

  • Stéphane Sénégas, Qu’est-ce que tu vois ?, Editions Kaléidoscope, 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *