Avant&Après : son tout petit chez lui

Pendant qu’une certaine bête poilue se prélassait devant la fenêtre, des bipèdes bricolaient sous le cagnard. Ne cherchez pas, Monsieur Plumetis et moi, nous nous mettons toujours à bricoler quand il grêle, neige, quand il y a une attaque de bêtes féroces, un danger imminent, une canicule. La routine !

Donc, ce week-end, par 35 degrés Celsius, nous nous sommes attaqués au déballage, au montage et à l’aménagement de la petite maison destinée à Mini Plumetis et livrée par les forts de Castoche.

cabane enfant avant

*

Nous avions choisi cette cabane premier deuxième prix pour la présence d’une terrasse qui permettait son installation rapide sur la dalle d’un ancien garage.

Évidemment, nous nous sommes disputés sur la méthode à employer (la mienne), les vis à utiliser (les siennes), les outils (les siens), le sens de l’installation (j’avais raison hé,hé,hé), la peinture (la sienne), les couleurs (choix commun avec Mini Plumetis, oui, bon, c’est sa cabane )… Que sais-je ?

De toutes les façons, même avec la plus claire des notices, le résultat aurait été le même. C’est notre façon de bricoler à deux…

Mais, au bout de deux demi-journées de labeur (oui, rien qu’une demi-journée pour tenter d’aplanir le sol à l’aide de cales diverses), je suis fière de vous présenter cette petite merveille aux couleurs de Long Island.

Mini Plumetis a déjà projeté d’y dormir. J’ai eu du mal à l’empêcher de déménager sa chambre dans son palace de 2 m². Home Sweet Home.

 

* Edit : la photo « avant » est très théorique, car en fait, le vrai « avant » ressemble à une palette de 2 m³ devant votre portail. Et bonne chance !

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *