Les Barbapapa ont perdu leur papa…

Il y a toujours « Barbapapa, Barbamama, Barbidou, Barbouille, Barbabelle et Barbidur, Barbotine et Barbibulle et Barbalala » mais leur créateur s’en est allé… Talus Taylor est décédé à Paris le 19 février, à l’âge de 82 ans. (1)

 

Barbapapa - Editions Dragon d'or - 2012

 

En 1970, Talus Taylor invente avec son épouse Annette Tison, la famille des Barbapapa. D’abord éditée en livres, la série, traduite dans plus de 30 langues, deviendra un dessin animé en 1974.

Hip hip hup ! Barbatruc.

La famille Barbapapa, maman et papa Barbapapa et leurs 7 enfants, ont bercé mon enfance. Ces créatures débonnaires, colorées et douées évoluaient dans un environnement où tout était rond et doux. Chacun d’entre nous avaient son préféré. J’aimais particulièrement Barbouille, le peintre, et Barbidou, le protecteur des animaux. La tolérance et l’humour parsemaient chaque épisode, sans tomber jamais dans la morale. Et l’écologie étaient déjà une valeur importante de la série.

Vous vous souvenez peut-être la construction de leurs maisons bulles à la campagne au moment où l’on essaie de les reloger dans des barres d’immeubles ? Et de leur résistance face aux bulldozers ? Ces maisons étaient inspirées de celles de l’architecte Antti Lovag.

L'observatoire - Plateau de Caussols - photo : M. Royon

  • Le site d’observation du plateau de Calern – Architecte Antti Lovag – Plateau de Caussols, France – Photo M. Royon (CC-BY-NC-ND)

La version française du dessin animé, narration, paroles et chansons, était assurée par Maurice-Pierre Barrier, dit Ricet Barrier.

Ils se transforment à volonté. Courts, longs, carrés [Minces, gros ou ronds]. Viens avec nous chez Barbapapa !

En savoir +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *