Ceci est un carnet Paon !

Aline et Vincent. L’histoire de 4 mains qui ressuscitent des papiers chargés d’histoire et d’émotion. Ensemble, ces deux créateurs ont donné naissance à Paon. Des carnets uniques, assemblés puis cousus à la main, constitués de papiers anciens et recyclés sous une couverture peinte aléatoirement en fonction des papiers, de leurs envies et du temps qu’il fait… Aline donne des cours de cuisine et Vincent est eclairagiste dans le spectacle. Ensemble, ils voulaient initier un projet engageant leurs mains et leurs têtes et le faire bien, quitte à le faire moins : les séries–numérotées– sont limitées à 200 exemplaires. Rencontre.

carnets-paon-1

Aux prémices du Paon…

… Il y a d’abord un voyage. Un périple entre deux potes,  qui décident de restituer leur voyage en cours de route. Et qui, faute d’avoir un calepin sous la main, se mettent en tête de fabriquer le leur. La démarche est plaisante, le résultat aussi. Pourquoi ne pas recommencer l’opération et créer toute une série de carnets ?

L’art et la matière

carnets-paon-ACar partout s’entassent, se détériorent, s’oublient de beaux papiers. Des catalogues d’époque, des cahiers d’écoliers lignés ; des documents illustrés, sérigraphiés trouvés au Maroc et en Inde, dans les friches ou les vieux stock d’imprimerie. Là où beaucoup seraient tentés de voir des déchets, nous distinguons un matériau de premier choix : des fragments d’époques bien souvent révolues, des papiers exceptionnels issus de techniques désormais rares, voire disparues.  Autant de « chutes » auquel nous redonnons une seconde vie, en misant sur la simplicité et le bon sens.

La Manufacture du Paon s’occupe de leur redonner vie. Deux personnes assemblent et composent à la main les feuillets, en mélangeant les textures, les millésimes, les imprimés et les couleurs. Préparés, ils partent à Questembert, en Bretagne, où Lucie, une couturière spécialisée dans la voilerie de gréements, prend soin de coudre les livrets. De retour à l’atelier, il ne reste plus qu’à assembler les carnets avec leur couverture en coton enduit et peint et à les numéroter /200, avant que ne commence enfin leur nouvelle existence…

carnets-paon-2

Des carnets uniques

Le projet Paon est nourri par une envie simple : permettre à des artisans de travailler ensemble autour d’un bel objet qui ait du sens, tant pour ses créateurs que pour ses utilisateurs. Chaque carnet de 72 pages est unique et porte en lui une mémoire, une histoire qui ne demande qu’à se poursuivre..

Une création à travers laquelle, pour paraphraser le sociologue Gilbert Simondon, s’incarne l’expression d’un rapport poétique au mode d’existence des objets, au beau et à l’authenticité.

carnets-paon-B

carnets-paon-home

En savoir +

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *