DIY : 3 découpages à la manière de Matisse

A la fin de sa vie, Henri Matisse, handicapé, ne pouvait plus rester debout ni tenir un pinceau. Il a alors commencé à composer directement dans la couleur.

 

Jazz MatisseDes assistants peignaient sur papier des aplats de  gouache que Matisse découpait ensuite aux ciseaux depuis son lit ou son fauteuil. C’est ainsi que sont nés les gouaches découpées dont le célèbre album Jazz pour l’éditeur Tériade en 1947 et la très grande composition –2,92 x 3,86 m– La Tristesse du roi en 1952.

Le découpage est une activité facile et ludique à faire avec des enfants. Et ces 3 tutos de cut-out inspirés du travail de Matisse sont particulièrement inspirants.

 

Il faut regarder toute la vie avec des yeux d'enfants

H. Matisse, 1953

 

ART FOR KIDS: FUN WITH MATISSE

matisse mural 2

2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *