Du bonnet

Du beau, du bon, du bonnet. Oui, je sais c’est complètement nul mais je n’ai pas pu m’empêcher. Private joke pour les parisiens qui prenaient le métro il y a plus de, hum, 35 ans et les amateurs d’apéritifs au quinquina. Enfin, à mon âge le ridicule ne tue plus. C’est pourquoi je peux, sans rire, me mettre un cupcake sur la tête. Ils sont trop beaux !

Ils sont créés par Annie Larson, qui dessine aussi des vêtements tricotés en laine et coton, et vendus sur All for everyone.

 

 

via Li’l Magoolie

Une réclame de génie, « Dubo, Dubon, Dubonnet… », a popularisé cet apéritif au quiquina et aux écorces amères. La base en est un vin doux naturel. Le dubonnet est, généralement, rouge, mais il existe aussi en blanc.

Via Top-cocktail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *