Envies du week-end !

 

Sorties week-end mini labo hôtel bohême

Le Pop-Up store Mini Labo

Pop-Up Mini Labo

  • Les deux derniers jours du Pop-Up store Mini Labo.

Pour découvrir et re-découvrir les créations des stylistes Céline Heno et Caroline Diaz et leurs imprimés d’inspiration rétro, leurs collaborations exclusives avec 10 marques de mode/déco/douceurs et leur ligne de produits pour la maison d’édition japonaise Belle Maison.

  • + les derniers ateliers demain samedi :

>> Atelier broche en cuir avec les Gambettes Sauvages À 14H00

>> Ateliers Origami par Adeline Klam
atelier guirlande de grues à 15h30
atelier guirlande de chevaux à 17h15

 

Pop-Up Mini Labo

  • photos : Plumetis magazine

Où ?

Pop-Up Store Mini Labo
Espace Beaurepaire
28 rue Beaurepaire
75010 Paris
De 10h30 à 19h30

Hôtel Bohême

Hôtel Bohême

  • photos : hôtel bohême

44 créateurs pour l’édition de mars de cette vente de créateurs trendy qui a lieu 4 fois par an dans un hôtel particulier du 2e arrondissement de Paris.

Une ambiance conviviale se dessine grâce au lieu, magique, au grand escalier, aux moulures ; au salon de thé et surtout grâce aux créateurs choisis avec exigence.

Où ?

Hôtel Bohême
6, rue Beauregard
75002 Paris
De 12h à 20h le samedi ; de 11h à 19 h le dimanche

Bande dessinée


Les prévisions météo du weekend sont optimistes : il va faire beau et cela donne envie de se mettre au vert ! D’autant plus que le soleil nous a nargué(e)s de ses beaux rayons pratiquement tous les jours de la semaine….

Vous vous voyez déjà allongé(e) dans l’herbe ou sur le transat à profiter d’un bol d’air frais et de chlorophylle ?

Vous y êtes presque : ajoutez une bande dessinée drôle et décalée comme Le Guide du mauvais père de Guy Delisle, aux éditions Shampooing, qui vient de publier son deuxième volume.

Le livre est en format poche donc parfait pour glisser dans le sac. Les dessins sont en noir et blanc, le tracé est simple et les dialogues spontanés.

Toutes les histoires mettent en scène un papa dessinateur et ses enfants, un garçon et une fille, dans des situations inspirées de la vie de tous les jours. Certaines scènes sont très réalistes et font écho à notre propre vécu.

En ce qui me concerne, j’ai trouvé irrésistible l’histoire du papa qui repeint le portrait de tous les parents qu’il connaît à l’école avant d’en choisir un qu’il veuille bien appeler pour lui demander les devoirs oubliés par son fils. Inutile de dire que son fils n’aura pas fait ses devoirs le lendemain ! La maman apparaît très épisodiquement mais là n’est pas le propos de l’auteur qui assume totalement ce rôle de père ingrat.

Un vrai moment de bonheur à moins de 10 euros. En tout cas, moi j’attends avec impatience que le troisième volet soit publié.

[Nathalie]

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *