Home sweet home : peindre le plancher en blanc ou en noir ?

Oh oui, je me pose des questions vraiment existentielles ^-^ Cela fait un moment que je souhaite repeindre le plancher de l’étage qui est constitué de plusieurs morceaux de plusieurs essences, en plusieurs largeurs de lame, et pour couronner le tout, en très mauvais état. J’ai bien pensé à le poncer, à le vitrifier, à le lasurer mais cela n’améliorerait pas beaucoup l’aspect de ce plancher sans intérêt.

 

 

Une solution radicale serait de le peindre. Mais voilà ! En noir ou en blanc ? Je n’arrive pas à me décider. La question de la clarté ne se pose pas vraiment… Celle de la poussière plus sûrement. Et sur un sol sombre, le moindre défaut se voit… Mais cela serait beau… Surtout avec des murs blancs, une touche de fuchsia et un mannequin stockam vintage.

 

 

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Mots-clés

14 commentaires

  • Filapi dit :

    Définitivement blanc pour la lumière…
    Mais tu peux toujours aller acheter une bâche noire dans ton magasin de bricolage le plus proche et voir ce que ça donnerait…

    • aurelie dit :

      Oui, effectivement ! Je pense que je vais tendre des draps au sol ce week-end pour l’effet blanc et une bâche en non tissé pour l’effet noir. On devrait y voir plus clair 🙂 Bonne soirée Filapi. Merci !

  • Julie dit :

    A partir des photos, je préfère celles avec le sol blanc !
    Sur la dernière photo, ça ne paraît pas vraiment blanc, plus écru, j’aime beaucoup !

    • aurelie dit :

      Oui, c’est vrai Julie, j’ai également l’impression d’un parquet lasuré sur la dernière photo, ce qui donnerait un effet plus écru. Une solution : une peinture écrue ou gris clair… A méditer. Bonne soirée 🙂

  • minimimi dit :

    moi, je préfère noir
    mais tu peux peut-être séparer la pièce en deux et faire un côté noir et un côté blanc

    • aurelie dit :

      Ou blanc avec un motif géométrique noir ! Pas mal non plus, non ! Bon, je vais essayer de me décider avant le retour de mini plumetis et pendant que le chat chasse… Bises, merci !

  • blanc
    pour la lumière
    et l’aspect propre 😉
    sur le noir tout se voit, la moindre de grain de poussière…

    • aurelie dit :

      Là, je te rejoins, j’ai eu un parquet en bois sombre : une catastrophe pour la pauvre ménagère que je suis. On peut compter les moutons à l’oeil nu ! C’est ce qui me fait pencher pour le blanc… Bonne soirée Sandrine !

  • La Tulipe dit :

    Alors, j’ai beau avoir 120 m2 de plancher à l’étage…. je ne me résoudrai jamais à le peindre … bon, il est neuf.
    Ceci dit pourquoi ne pas faire certaine pièce blanche et d’autre noir … ou un damier hi! hi! Pratique … pas d’échec! (the big jeu de mot du soir!damier-échec:)
    Dans ces cas là je tergiverse des jours et des jours.
    Sachant que c’est plus facile de repeindre en noir après du blanc que le contraire.

    • aurelie dit :

      J’t’explique le problème : ma maison date de 1910. A cette époque, dans les meulières, on montait les murs et après, on posait les sols : différents, pas au même niveau… Et puis nous, on arrive, on abat les murs et c’est le désastre au sol… Alors à moins de couler une dalle, il faut repeindre…
      Bon, je ne te suivrais pas sur le damier, ça va donner des idées de jeu d’échecs géant façon Mr Potter à certains et ça, non, je ne vais pas le supporter 🙂
      En revanche, oui, c’est clair, il vaut mieux commencer par peindre en blanc… J’en étais à ce point dans mes réflexions. Je vais commencer par une première couche et on verra…
      La nuit est encore jeune ^-^
      Plein de bises

  • La Tulipe dit :

    La mienne est encore plus vieille 😉
    Ici dans la région ce sont des anciens greniers, déformés par les charges de sacs de blés par exemple. On avait 30 cm de différence de hauteur entre deux extrémités, pas du tout de niveau. Bref une cale de bateau. Hors de question cependant d’y toucher. Hors de question de couler une dalle (poids et coût et … pas envie de bétonner notre maison) On a donc refait un plancher bois sur le plancher ancien. D’en bas on voit le vieux plancher et en haut on marche sur un plancher bois de niveau. On en a profité pour isoler entre les deux.
    Ceci dit … d’en bas il y a plusieurs type de planchers qu’on laisse dans leur jus.

  • moi, à coup sur, je préfère le noir… mais je confirme… la moindre petite poussière devient une grosse montagne bien visible…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *