Inspiration {Marseille // 2013}

 

marseille-2013

Parce qu’elles se méritent. A cause de la marche, du vent, des criques, du bruit des pas sur les roches.

Pin Calanque de Sormiou

Parce que c’est un ami. Un artiste sensible. Un éditeur investi. Parce que c’est beau et nécessaire.

Les éditions P se consacrent en majorité à l’édition de livres d’artistes et de monographies dans le domaine des arts visuels, tout en poursuivant l’édition de multiples d’artistes (posters et objets).

« Les éditions P sont un projet de création. Il ne s’agit pas de reproduire l’art mais de fournir aux artistes les différentes techniques de l’imprimerie moderne et la technologie du livre comme matériau de travail.
Le plus souvent possible les artistes sont invités à faire des expérimentations inédites dans les domaines de l’édition (avec la collection sec au toucher par exemple). Il s’agit alors de considérer le livre de création comme un livre parmi les autres, ne cherchant pas à distinguer cette production par son originalité mais par son conformisme : une adéquation entre les projets et un ensemble de règles et canons propres aux divers domaines de l’édition pour produire des objets autonomes, en série. »

Les ouvrages des éditions P sont distribués en librairies par R-Diffusion.

A paraître : 

«Marseille Aout 60», Anonyme

«Marseille Août 60», Anonyme // Personnages, avec qui on vit, les chercheurs de midi

Au J1 : Atelier du large
Exposition
13 AVRIL > 26 MAI
Galerie des chercheurs de midi

Parce qu’on a tous des photos souvenirs qui ressemblent à celles exposées ici. Parce que les CHERCHEURS DU MIDI ont collecté plus de 5000 images qui vont constituer un « portrait du midi », « un album commun de nos albums privés » pour une rétrospective à venir en fin d’année après 3 expositions-collections  : paysages, là où on vit ; usages, comment on vit ;  personnages, avec qui on vit –en cours.

« On a tous (même ceux qui ne font que passer) en commun ce pays de Midi qui nous habite «Le Midi» avec ses accents, ses démons, ses partages et ses chercheurs… »

Parce que vous pouvez y déposer des photos.

 

Hangar J1 du GPMM

 

Parce que c’est au J1. Parce que c’est un hangar de 6000 m2 sur le port maritime. Qu’il n’est ouvert que jusqu’au 26 mai !

En savoir +

Marseille Provence 2013

Parce que c’est une maison presque deux fois centenaire. Une quincaillerie générale. A cause de mon nouveau panier, de l’eau de Cologne « cuir de Russie », de ma brosse à légumes, du bloc de cire rouge à cacheter les bouteilles et de mon savon de Marseille à 72 % d’huile d’olive.

La cathédrale et la gare de la Major vues du J1

 

Mention spéciale au projet de Claire, MARSEILLE POLAROID 2013, dont les polas ci-dessus sont issus (^-^)

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *