Je vide mon sac

A l’initiative d’Au pays des Cactus, une opération : « Vide ton sac » ! à laquelle je participe avec grand plaisir. Pour une fois qu’on peut fouiller dans les sacs des filles !

 

Ce sac, je l’aime. Je l’ai acheté il y a quelques temps sur un site de vente privée. Un peu informe, mou, en cuir et peau, il prend la forme de son contenu. Aujourd’hui presque tout usé,  je le porte encore. A cause de la doublure rose.

 

 

Et à l’intérieur, une partie des accessoires est dans ce camaïeu de tons en rose/orange/rouge.

 


Les coordonnés :

  • Mon agenda est rose. Je me suis décidée à en acheter un récemment. Même s’il est bon de faire travailler sa mémoire en retenant les horaires des rendez-vous et les noms des correspondants, j’avoue que l’âge aidant, un petit support papier n’est pas à négliger…
  • Mon porte-monnaie/carte de crédit est rouge. Je l’adore. Acheté chez Hema en vacances cet été, il sent bon le cuir et contient les cartes, billets et pièces en faisant un « clic » de porte-monnaie de vieille dame qui me ravit. Appelé aussi le ’45’, rapport aux 45 minutes qu’il m’aurait fallu pour le choisir. Mais c’est une légende…
  • Mes stylos sont orange. J’ai commencé avec un stylo bille Waterman et depuis j’ai découvert les stylos plumes transparents à l’encre liquide orange. Je trouve cela pétillant !
  • Mon carnet et mon sac réutilisable pour les courses sont rouges. Cette pochette et ce carnet sont absolument nécessaires. Sans elle, je serais condamnée à me balader avec des cartons de provisions. Nettement moins glamour ! Sans lui, il faudrait que je retienne toutes les brillantes idées qui me passent par la tête, et ça, je vous l’ai dit, j’y arrive plus.

 


Les indispensables:

  • Ma cape de pluie. Allez-y, traitez-moi de mamie. M’en fiche. J’assume. Peut sauver un brushing du désastre ou un enfant de la noyade ! J’ai perdu sa petite pochette, dommage….
  • La brosse : Cf le paragraphe évoqué plus haut. Non, je ne suis pas une maniaque du cheveu, mais bon, je ne fais pas grand chose pour mon visage, alors si ça peut sauver les apparences…
  • Un gloss : vous comprenez le « pas grand chose » pour le visage. Non, j’ai bien essayé le tutti quanti, je me suis même allée jusqu’au mascara. Mais sur moi, ça coule. Le maquillage file en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, temps et argent perdu ! Il faudrait que je mette une base de maquillage après la crème de jour mais c’est pas raccord question timing ! Pas grave, j’ai naturellement l’air frais ¨-¨
  • Sparadrap, tic-tac et mouchoirs : oui, ben c’est pas la peine d’aggraver mon cas…
  • Une crème de jour : je viens de l’acheter, sinon, franchement, elle n’a rien à faire là…
  • Sac à sac : objet drôlement utile offert par une amie. Evite d’oublier la pièce d’identité importante en changeant de sac. Contient chéquiers, papiers, médicaments, photos et passeport. D’un autre côté, si je le perd, je suis mal…
  • Petit porte-monnaie de secours, avec une autre carte de crédit, au cas où je perde l’autre justement…
  • Cartes de visites, vieux billets, horaires divers, jouets : du petit fouillis habituel. Très sobre aujourd’hui. D’habitude, j’ai davantage de bonbons, crayons de couleurs, carnets de coloriage, petites voitures ou goûters en attente ou périmés : tous les trucs confisqués à mon fils ou maternellement gardés ! Et je garde tous les petits souvenirs de moments heureux…
  • Mon téléphone : je me suis décidée à changer la brique qui me servait de téléphone il n’y a pas si longtemps. Mes amis en avaient marre de m’envoyer des photos que je ne recevais pas…
  • J’ai éliminé définitivement les livres que je ne pouvais pas lire debout dans les bus bondés et les pulls de secours.  Finalement, je n’ai pas tant de choses que ça. Je ne comprends pas pourquoi mon sac pèse deux kilos…

Et chez vous ?

J’arrive..

Bon week-end !

 

9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *