Kaori Kurihara, lauréate du Prix de la Jeune Création des Métiers d’Art

Kaori Kurihara fait partie des 6 lauréats du Prix de la Jeune Création Métiers d’art qui récompense l’avant-garde des métiers d’art et exposait ses fruits imaginaires en céramique au dernier salon Maison & Objet.

 

portrait Kaori Kurihara

Après avoir appris la céramique d’art à Kyoto au Japon, Kaori a suivi un cursus de formation en bijouterie à Paris.

Son travail allie la technique de la céramique et la délicatesse du bijou pour des fruits imaginaires qu’elle décline sous des noms poétiques en formes oblongues et colorées.  Ses créations se nomment Le dessert nocturne, le magnolia plaisant (photo), Acide et coriace ou Après l’arc-en-ciel.

Un jardin imaginaire

Ses objets végétaux m’ont réellement séduit par leur réalisation et leur mystère. Kaori pense que « le végétal a la beauté absolue« . J’en suis convaincue. Ses sculptures apportent une touche de surnature inattendue, comme le plaisait à le rappeler Elizabeth Leriche dans l’exposition mise en scène au salon Maison & Objet Paris de septembre, qui « met en lumière une nature magnifiée, transformée, rêvée et quatre fois déclinée ».

Kaori Kurihara est une artiste dont on attend de découvrir l’étendue de son jardin imaginaire.

Kaori_KURIHARA_fruit_imaginaire

Kaori_KURIHARA

  • photos : Kaori Kurihara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *