L’atelier du mercredi : l’impression à la patate

Je n’apprendrai à personne le rôle de la patate dans l’impression de jolis cartes et motifs. La patate est utilisable comme tampon par l’enfant dès son plus jeune âge.

 

  • Manipulable et comestible, elle est utilisée et/ou mangée sans risque chez Lilla a

Mais vous n’êtes pas obligés d’en rester là. L’utilisation d’emporte-pièce peut entraîner la professionnalisation du jeune imprimeur.

L’étape ultime est alors l’impression à la patate mais avec une couleur par patate, pour la réalisation des motifs les plus fins.

N’oubliez pas que la patate s’utilise également avec une peinture pour textile. L’imprimeur devient alors styliste !

 

A vos patates !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *