Leçons de tricot

Parce qu’il faut bien commencer quand on n’a pas appris avec sa mémé, sa maman ou sa mamie à l’âge avancé de 6 ans – mon frère se souvient encore des écharpes que je lui faisais avec amour… et trous (très bien pour descendre les poubelles donc), j’ai fait un petit listing de toutes les méthodes d’apprentissage qui sont à notre portée pour nous lancer dans les plus beaux modèles des intemporels pour bébés d’Astrid Le Provost (culte).

L’essentiel est de monter les premières mailles, puis d’apprendre le point endroit et après ça roule : une écharpe au point mousse (voir plus haut). Vous aurez besoin de laine et d’une paire d’aiguilles (plus elles sont grosses, plus ça monte vite). Attention au rapport grosseur des aiguilles et de la laine, ça peut vite virer à la serpillière. C’est pour ça qu’il faut suivre les recommandations des fournisseurs même si c’est %¨ù$ù^ .

Donc façon old school, des LIVRES sont à notre disposition. Je me souviens que maman en avait un orange et marron avec tous les points existants. Il existe encore, enfin ça y ressemble.

 

 

 

 

Le tricot pour moi, c’est doux, c’est mignon, kawai, cute, enfin sans rapport avec un truc de geek. Mais la collection est très bien faite. Donc…

 

  • Vous pouvez faire le plein d’encyclopédies du tricot, de tricots faciles, de  » tout pour mon bébé » en vente partout, en ligne et surtout à emprunter dans les bibliothèques.

Parce qu’on est en en 2010, on trouve facilement EN LIGNE des tutoriaux et même des cours vidéo.

  • Le nec plus ultra : tricotin et ses fiches pratiques, ses tutoriaux image par image. Ne pas s’en passer.
  • Des tutoriaux- vidéo sur abc-tricot.fr. La rubrique à l’attention des débutants est rudement bien faite.
  • Très tendance sur Wool and the gang, lancé chez Colette il y a quelques temps. Des tutoriaux, des modèles, des vidéos, des kits (hors de prix à mon goût). Le tout très design.

Parce qu’apprendre tout seul, c’est pas trop rigolo, on peut se REUNIR entre tricoteurs fous ou prendre des leçons particulières avec des pro :

  • Pour les parisiens, café tricot opéra, tous les samedis matin à 10h30 au 1er étage du café du musée des Beaux-Arts de la ville de Paris – Petit Palais.

 » L’accès aux café se fait à partir de 10h, librement. Merci de rester discrèt(e) sur la raison de votre venue et de laisser les personnels chargés de la sécurité faire leur travail : il nous faut les apprivoiser : )) (les gros sacs pourront être gardés à la consigne) puis prendre un ticket gratuit aux caisses pour accéder au musée. Sortir dans le jardin intérieur pour accéder au café. Prendre votre consommation et monter à l’étage (escalier ou ascenseur). »
Renseignements sur le blog.

  • Mayart, les cours de tricot. (non testé)

 » Si vous êtes débutant, pas d’inquiétude : Nicole vous aide à trouver les gestes traditionnels et simples qui font que la laine va doucement se dérouler sous vos doigts pour se transformer en « tricoté main ». Si vous avez déjà un peu tricoté il y a si longtemps que vous pensez avoir tout oublié, quelques cours avec Nicole sauront raviver votre mémoire. Vous aurez très vite envie de vous lancer dans des réalisations. »
Cours à partir de 15€ l’heure, paris 4e.
Renseignements sur le site.

Une fois que vous êtes prêts, rendez-vous au Championnat de France de vitesse de tricot. A vos aiguilles !

P.S. : Et vous, vous avez appris comment ?

Mots-clés

2 commentaires

  • Claire dit :

    Wow … abc-tricot se fait remarquer 🙂 Je suis très touchée par l’appréciation, merci !
    Alors moi, j’ai appris … bon, je refais pas le laïus, il est ici : http://ow.ly/3hCCZ
    (Au fait, pourquoi pour les mamies ?)

    • aurelie dit :

      De rien. Votre site est super !
      Pour les mamies, parce que je me souvenais des leçons de tricot et de couture avec mes deux mamies, et dans ce post, ce n’était plus une leçon par les mamies pour leurs petits-enfants mais pour celles qui comme moi, auraient eu l’âge d’être grand-mère dans les années 60… Parce qu’en 2010, j’ai juste l’âge d’être la maman d’un petit garçon de 7 ans 🙂 Un peu tiré par les cheveux je l’avoue…
      J’aimerais bien qu’on puisse collaborer pour un prochain numéro de Mes petites mains Magazine. Si vous avez des idées, n’hésitez pas !
      A bientôt
      Aurélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *