Les petits papiers : tamponnez vos faire-part de mariage

Vous vous mariez ? Vous êtes en train de choisir vos faire-part ? Pourquoi ne pas rajouter un coup de tampon, dans un style homemade, aux invitations ? Avec vos portraits sur mesure, vos initiales ou un petit mot à inscrire sur la carte ou sur l’enveloppe. Ou opter carrément pour un faire-part à tamponner vous-même ? Touche personnelle assurée ! Et ça changera des traditionnels parents qui invitent pour leurs enfants. Valables aussi pour un « Save the date » pour les plus timides ^-^

You are getting married ? Don’t you want stamping your wedding invitations cards for an homemade indie style?
Those custom stamps are for you! 

Mots-clés

1 commentaire

  • http://lafamillepourtous.com dit :

    Je n’ai rien de spécial à dire sur moi, je suis arrivée ici en cherchant « la procreation medicalement assistee expose » dans Google. Au sujet de text/html; charset=UTF-8 dont http://www.plumetismagazine.net/2013/03/09/les-petits-papiers-tamponnez-vos-faire-part-mariage/ parle, un site vient de s’ouvrir:
    http://lafamillepourtous.com . Venez-vous y connecter!
    A bientot! Heather
    « Oui, c’est bien le mariage, avec toute sa charge symbolique et toutes
    ses règles d’ordre public, que le Gouvernement ouvre aux couples de même sexe, dans les mêmes conditions d’âge et de
    consentement de la part de chacun des conjoints, avec les mêmes interdits, les mêmes prohibitions, sur l’inceste, sur la polygamie, avec
    les mêmes obligations d’assistance, de fidélité
    , de respect, instaurées par la loi de 2006, avec les mêmes obligations pour chaque conjoint vis-à-vis l’un de l’autre, les mêmes devoirs des enfants vis-à-vis de leurs parents et des parents vis-à-vis de leurs enfants.

    Oui, c’est bien ce mariage que nous ouvrons aux couples de même sexe.
    Que l’on nous explique pourquoi deux personnes qui
    se sont rencontrées, qui se sont aimées, qui ont vieilli ensemble devraient consentir à la précarité, à une fragilité, voire à une
    injustice, du seul fait que la loi ne leur reconnaît pas les
    mêmes droits qu’à un autre couple aussi stable qui a choisi de construire
    sa vie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *