My travel book : GB – Part 1 {soirée diapos}

J’adore les retours de vacances.

Les blogs se transforment en soirée diapos :  » Je vous ai préparé les meilleures images de mes vacances sur la côte, en Bretagne, sur une île, à la montagne, dans le Pacifique… –cochez la bonne réponse– Installez-vous confortablement, il y en a pour une petite heure !  »

L’avantage du blog, c’est qu’on peut quitter la soirée sans se faire remarquer ^-^
On passe de site en site, d’une ambiance à une autre. On voyage par procuration, on découvre de nouveaux paysages et l’on prend discrètement des nouvelles d’une amie, d’une connaissance…

carnet de voyage Grande-Bretagne

Alors, cette année, je me suis dit : « Pourquoi pas moi ? Après tout, je viens de passer mes vacances dans une île, proche, certes, mais dépaysante. Et ensoleillée. »
Si, on peut bronzer en Grande-Bretagne, croyez-moi !

Rassurez-vous, pas d’images de Plumetis en maillot de bain, vous me connaissez suffisamment maintenant pour savoir que ce n’est pas trop mon genre, pas le lieu, tout ça… –En plus, je suis une créature étrange qui s’ennuie sur une plage, même exotique.

Faire son carnet de voyage

Pas de photos, d’ailleurs (je vous réserve une sélection d’images de tendances repérées dans la rue, les vitrines et les boutiques de nos amis d’Outre-Manche pour de prochains posts), mais quelques pages d’un carnet de voyage, peint, collé, bricolé, découpé, avant de redémarrer une nouvelle saison.

Pas de légendes non plus, je deviens fainéante ^-^ (pour info, notre périple nous a menés de Portsmouth/Southampton vers le pays de Galles pour un séjour dans un pur cottage à Hay on Wye –la ville des libraires, géniale– et retour par Oxford et London)

Mais deux, trois petites notes pour celles qui auraient envie de se lancer :

  • Gardez tous les petits souvenirs (tickets, reçus, magazine, prospectus, bons, coupons, sacs plastiques…)
  • Triez tout
  • Découpez les éléments et collez tout en fonction du thème de chaque page, sans vous attacher à la valeur sentimentale du souvenir mais en vous intéressant à sa valeur « picturale » : forme, couleur, typo –très important les typos !

carnet de voyage let it be

Ma technique :

  • Choisir un carnet, plutôt petit (ici un Moleskine acheté là-bas pour le clin d’oeil).
  • Découper et coller par thème/chronologie les scraps de tout et rien en dépassant largement des feuilles du carnet.
  • Décoller, recoller, laissez des traces, des repentirs. J’aime le côté fouillis du carnet de voyages, les marques de colle ou de scotch

carnet de voyage détails

Prendre ses pinceaux, crayons, MT, emporte-pièce, perforatrices et dessiner, annoter, peindre, dessiner.
Personnellement, je commence par peindre le verso des formes découpées qui dépassent en blanc, à l’acrylique, pour qu’elles ne polluent pas les pages suivantes. Ensuite je recolle des dessins faits pendant le voyage ou je peins directement sur les collages du carnet –ne pas avoir peur de louper ou de gâcher, très important et refaire, éternellement jusqu’à ce que le résultat vous plaise.

Je sors la machine, je couds des éléments de décor, tissu, ruban, bien sûr mais aussi du papier. Je regratte, redécolle, recolle, repeins…

Au bout d’un moment, il me semble qu’il n’y a plus rien à faire : le carnet est fini.

 

Bon retour à tous !

Carnet de voyage intro

Carnet de voyage le havre-portsmouth

Carnet de voyage Southampton

Carnet de voyage Pays de Galles

Carnet de voyage Hay on wye

Carnet de voyage Hereford

Carnet de voyage Byron hamburgers

Carnet de voyage Harry Potter

Carnet de voyage Oxford College

Carnet de voyage Cath Kidston

carnet de voyage London

carnet de voyage HMS Belfast

carnet de voyage Fortnum and Mason

carnet de voyage Anthro

carnet de voyage Map

carnet de voyage pound

Dos carnet de voyage

Mots-clés

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *