Onmangkoi ? Des menus équilibrés ! Rencontre.

portrait-nathalie-onmangkoiRencontre avec Nathalie Cluzel, fondatrice d’ONMANGKOI, un site qui vous propose de revevoir gratuitement des
menus équilibrés pour la semaine et la liste des courses afférente. Pour pouvoir enfin répondre –sereinement– à toutes les sollicitation du type : on mange quoi ce soir ?

Un service testé et approuvé !

 


Qui es-tu ?

Je m’appelle Nathalie et je viens de lancer le site www.onmangkoi.com qui propose un service simple : vous faciliter la vie en vous envoyant chaque semaine une proposition de menu équilibré.

Je suis parisienne d’adoption mais originaire de Normandie. C’est une région que j’aime parce qu’elle est verte et ventée. Treize années passées en Seine-Maritime m’ont rendue totalement indifférente à la pluie. Je lui suis reconnaissante de donner d’aussi belles couleurs aux paysages. J’ai vécu mon enfance à la campagne, en contact avec la vie de la ferme. Difficile à croire mais petite, j’allais avec ma soeur chercher le lait chez nos voisins dans un broc en fer, semblable à celui que l’on trouve aujourd’hui dans les brocantes… Ma mère a également conservé des photos où l’on nous voit nourrir un agneau au biberon, monter à cheval, courir après les poules ou les lapins. Je garde un souvenir très joyeux de cette période. Le terroir normand est riche d’excellents produits de mer et de terre. Je pense qu’il pourrait bien avoir joué un rôle dans le goût prononcé que j’ai aujourd’hui pour les produits de qualité.

onmangkoi

Quel est ton domaine de prédilection ?

Difficile de dire lequel. J’ai l’impression d’en avoir plusieurs. L’écriture est sans doute le plus important. J’aime écrire et je me sens à l’aise de le faire pour moi. Ecrire pour les autres est un exercice autrement plus périlleux. Je vérifie plusieurs fois les informations. Je cherche tant que je ne suis pas sûre de ce que j’avance. Je change les formulations pour que le style soit plus fluide, que le texte soit agréable à lire et je tremble à chaque fois qu’une faute d’orthographe me saute aux yeux après plusieurs relectures. Mais où est-ce qu’elle pouvait bien se cacher pour que je ne la voie pas? C’est un travail qui me demande beaucoup de patience mais que je trouve très gratifiant. Je ne vois pas passer les heures.

vegetable-onmagkoi

Quand et-tu tombée dedans ?

Je suis tombée dedans en classe de troisième, grâce à Monsieur Grenet, qui est le professeur de français qui m’a le plus marquée. Ces dictées étaient extrêmement difficiles et on y découvrait des mots que l’on n’avait jamais croisés ailleurs. C’était injuste ! Comment pouvait-on obtenir de bonnes notes si l’on ne comprenait même pas ce que l’on écrivait ? Assise au deuxième rang, sous ses yeux, je n’ai pas beaucoup brillé par mes exploits en dictée. J’ai compris plus tard que l’important n’était pas d’avoir une bonne note mais d’enrichir mon vocabulaire. En cela, les exercices que l’on faisait en classe m’ont beaucoup aidée. Ce professeur était un amoureux des mots et il a su me faire apprécier leur justesse.

pot-onmagkoi

Aujourd’hui, je suis heureuse de pouvoir concilier dans un projet qui d’après moi fait sens, mon goût de l’écriture et de la nourriture. J’ai longtemps été écartelée entre le manque de temps pour faire les courses et la cuisine et la culpabilité de donner des plats tout préparés à mes enfants. Avec onmangkoi, je cherche à réduire cet écart en aidant les parents à se libérer de ces pressions inutiles.

En savoir +

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *