Changer d’époque avec #solutionsCOP21

Le Grand Palais accueille jusqu’au 10 décembre l’exposition SolutionsCOP21 où des artistes, collectivités territoriales, entrepreneurs, créateurs, entreprises, associations et ONG proposent leurs solutions pour contribuer à lutter contre le dérèglement climatique en marge de la Conférence des Nations Unies COP21.

Plus de 500 organismes dont 200 partenaires et partenaires associés y sont représentés. L’occasion de découvrir des solutions pour changer d’époque et aussi des moyens concrets pour améliorer notre vie de tous les jours. Vivez l’expérience climat !

#solutionscop21

L’entrée est libre et gratuite. Ne manquez pas de rencontrer en famille des porteurs de projets innovants. Plusieurs parcours s’offrent à vous. En fonction de vos intérêts, vous participerez aux ateliers ludiques et pédagogiques, aux leçons de recyclage ou apprendrez une démarche écologique en 30 minutes. Vous assisterez à des conférences-débats ou à des concerts, à des séances ciné ou à des spectacles tout public !

Suivez également les propositions créatives, poétiques et participatives d’artistes et de designers. Vous prendrez votre passeport universel pour l’Antartica avec l’installation de Lucy et Jorge Orta. Vous proposerez des projets concrets dans le secret des isoloirs arc-en-ciel de l’artiste Véronique le Mouël. Vous participerez aux oeuvres interactives d’Olga Kisseleva, de Pixel carré ou de Jean-Robert Sédano et Solveig de Ory.

Aerocene – Tomás Saraceno, L’homme qui danse dans les airs

tomassaraceno-solutionscop21Mon coup de coeur revient aux sculptures aériennes de Tomás Saraceno qui souhaite entreprendre le plus long voyage autour du monde, porté par une immense bulle gonflée d’air fonctionnant sans carburant ni moteur ! Aerocene, le projet étonnant de cet artiste argentin n’utilise en effet aucune énergie fossile, ni pétrole, ni fuel, ni gaz, mais les radiations infrarouges de la surface de la terre et la chaleur du soleil. Tomás Saraneco nous invite dans ce travail à réfléchir à nos modes de déplacement et au coût énergétique de nos moyens de transport actuels en mêlant art, science et éducation.

En outre, Tomás Saraneco participera à un colloque et à une démonstration d’Aerocene le 6 décembre à 15 heures au Palais de Tokyo à Paris.

aerocene // solutionscop21

Présentation du premier prototype d’Aerocene.

Tomas Saraceno - constructive-scheme-720x420

14USA_White-Sands Tomas Saraceno

  • Tomás Saraceno Aerocene, launches at White Sands Dunes, 2015. Courtesy the Artist; Pinksummer contemporary art, Genoa; Tanya Bonakdar Gallery, New York; Andersen’s Contemporary, Copenhagen; Esther Schipper, Berlin. Photography by Studio Tomás Saraceno, © 2015
  • Images de la galerie d’images : Antartica, une installation de Lucy + Jorge Orta // Kiss Kiss Game de Pixel carré // Oeuvre ensemble pour le climat de Véronique le Mouël // Urbandatascape d’Olga Kisseleva

En savoir +

  • Le site SolutionsCOP21
  • Au Grand Palais // Paris
  • dimanche 6 décembre de 10h à 20h,
  • lundi 7, mardi 8, mercredi 9 et jeudi 10 décembre de 12h à 18h
  • Entrée libre et gratuite
  • Le programme
  • Une initiative du Comité 21 et du Club France Développement durable.

2 commentaires

  • sara dit :

    Des conneries! Depuis quand des multinationales dont le seul intérêt est financier peuvent traiter des problèmes dont elles sont la cause!! elles n’ont absolument aucun intérêt à changer!! ce n’est que du green washing, les vraies solutions ne sont pas au Grand Palais, portées par des gros groupes, mais réelles dans les réalisations de chacun! ces entreprises là SONT le problème!!
    http://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/cop21/cop21-des-militants-ecologistes-et-des-journalistes-expulses-sans-menagement-du-grand-palais_1205867.html

    • Aurélie Soligny dit :

      Bonjour. Vous avez le droit d’avoir votre opinion, pas de soucis. Mais êtes-vous allée au grand palais ? J’y suis allée deux jours et je ne me suis pas intéressée aux stands des entreprises. En revanche, j’y ai vu des ateliers pour enfants animés par des ong et des artistes (Je pense à Barthélémy Toguo, immense artiste camerounais et Artcop) des ateliers de DIY/recyclage pour tous avec la Recyclerie, des stands d’associations comme WWF, OAfrica, des forums et des oeuvres d’art –ce dont je parle dans l’article– des parcours découverte et scientifiques, je pense aux petits débrouillards sur le site de l’Ademe, etc. Alors, ce n’est pas révolutionnaire, mais c’est gratuit et accessible au grand public. C’est une petite part, mais c’est déjà çà !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *