Le street art en résidence dans les gares parisiennes

Le Street Art est souvent réduit à des graffs & tags bombés sur les murs. Mais l’urban art –art urbain– ou street art est un mouvement artistique beaucoup plus large, un courant majeur né à la fin des années 60 et dont les figures emblématiques sont les artistes Ernest Pignon-Ernest, Keith HaringSpeedy GraphitoBanksy ou André.

A Paris, les artistes de rue ne disposent pas d’endroit légal pour produire leurs oeuvres dans le paysage urbain au spray, collage, avec de la mosaïque, des stickers, de la laine ou des pochoirs — le temps des friches industrielles et des frigos est bien derrière nous. Ce qui n’a nullement empêché l’émergence de figures reconnues internationalement mais ce qui a peut-être nuit à la reconnaissance populaire de cet art, underground pour les uns et vandalisme pour les autres.

SNCF Gares & Connexions est l’opérateur des quelques 3000 gares de France. Il a pour mission de moderniser les gares et d’y accueillir les voyageurs. L’organisation propose des actions commerciales et culturelles pour que les gares deviennent un lieu de vie à part entière. Ainsi est-elle à l’origine de l’opération piano gare, par exemple.

En partenariat avec SNCF Gares & Connexions, deux expositions gratuites de Street Art sont actuellement ouvertes au public dans deux gares parisiennes, Art résidence à la gare du Nord à l’initiative du collectif quai36 et Art Liberté – Du Mur de Berlin au Street Art à la gare de l’Est, avec la contribution de Sylvestre Verger Art Organisation.

 

#ArtParisNord #quai36

  • Photo de l’oeuvre de Dourone via SNCF gares & connexions – Dourone © David Paquin

 

Gare du Nord

Depuis le 11 juin –date de l’inauguration officielle– et jusqu’au 8 juillet, le collectif Quai 36 en partenariat avec SNCF Gares & connexions présente l’événement l’art résidence. La gare de Paris Gare du Nord est transformée en ce début d’été en temple du Street Art. 16 artistes ont investi 12 emplacements dans la gare, couloirs, salles d’échange et quais pour y installer leurs oeuvres. Et 800m2 leur sont réservés sur le « quai 36 », où tous les artistes se retrouvent pour créer une immense fresque pérenne. Avec :

Kool Kor // Quai 36 - Art Résidence

  • L’oeuvre de Kool Kor via Quai 36 – Art Résidence

Artiste-fafi-photo-davidpaquin

  • L’oeuvre de Fafi  © David Paquin

Artistes-jana-JS4-photo-davidpaquin

  •  L’oeuvre de Jana&JS © David Paquin

 

Gare de l’est

Depuis le 15 avril et jusqu’au 8 juillet,  l’exposition Art Liberté – du Mur de Berlin au Street Art est à découvrir Gare de l’Est.

Sylvestre Verger, propriétaire d’une collection hors norme de morceaux du Mur de Berlin, a mis en place avec SNCF Gares & connexion, la Mairie de Paris et la mairie de Paris 10 un projet visant à améliorer la liaison entre les quartiers des gares de Paris-Est et de Paris-Nord / Magenta.

Ayant conservé une trentaine de fragments vierges du Mur, (sans doute les derniers) j’ai pu concevoir pour le 25ème anniversaire de la chute du Mur de Berlin une nouvelle collection qui rend, cette fois et pour la première fois au monde, hommage aux artistes emblématiques du Mur de Berlin ayant peint celui-ci avant sa chute. Bien qu’il y ait eu des peintures réalisées par quelques artistes anonymes ou identifiés tels que Jonathan Borofski , Richard Hambleton ou Rainer Fetting, ce sont les français Christophe Bouchet et Thierry Noir qui osent peindre dès 1984 de véritables fresques murales ; ils sont alors suivis par les artistes allemands Peter Unsicker, Heinz J. Kuzdas et Indiano. Kiddy Citny, les américains Keith Haring et Ron English, le peintre suisse Luciano Castelli Tous contribuèrent de 1984 à 1989 à cette effervescence picturale créant un nouveau mouvement artistique berlinois. Sylvestre berger

L’événement se veut un trait d’union entre la Allemagne et l’Allemagne (1).

  • Des vestiges du mur de Berlin ainsi que des œuvres inédites de nombreux artistes, inspirées par le mouvement de liberté qui a suivi après la destruction du Mur de Berlin sont gratuitement présentés sur le parvis de la gare.
  • Trois artistes, Kiddy Citny, Thierry Noir et Cristophe-Emmanuel Bouchet, les premiers à avoir peint sur le mur dès 1984, travaillent depuis le 28 mars 2015 sur une fresque « Art Liberté » de plusieurs dizaines de mètres rue d’Alsace en produisant et reproduisant des œuvres emblématiques.
  • Une exposition photos et la diffusion de 2 films sur l’histoire du mur et sur les oeuvres peintes sur le mur sont présentées Gare de l’Est

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *