La technique de la broderie d’or

A la découverte d’un artisanat d’exception : la broderie d’or.

Broder est l’art d’ajouter à la surface d’une étoffe déjà fabriquée et finie , la représentation de tel objet que l’on désire , à plat ou de relief ; en or, argent ou nuances. 

Sources : Chevalier Charles-Germain de Saint-Aubin, L’art du brodeur, 1770 // plaisirs textiles.com

La broderie au fil d’or est une technique de broderie main à l’aiguille utilisant des fils d’or ou d’argent et qui s’emploie traditionnellement en parure de vêtements officiels, royaux, militaires ou liturgiques, en art, haute-couture ou décoration.

800px-St_Laurentius-olv_mantel

Broderie au fil d’or //  Carolus CC-BY

Constellation of 69 bees-Guerlain

  • Constellation of 69 bees, the symbol of the Empire and the emblem of the Guerlain family of “Eaux”. – Sylvie Deschamps, Maître d’art, handcrafts “The Festive Attire”, “L’Habit de Fête”, a covering designed as an imperial coronation robe.

Les fils

On utilise des fils d’or ou une cannetille lorsque la lame d’or ou d’argent est enroulée comme un ressort sur elle-même. Cette spirale se découpe en tronçons de quelques millimètres et se travaille « comme une perle » .

Il faut minimum deux ans d’apprentissage pour maîtriser la régularité, l’oeil, la souplesse, la tension nécessaires pour réaliser de belles broderies à la cannetille ; et une dizaine d’années pour être brodeuse maître ès cannetille…

Source : Ode à la cannetille // Voyage de la boussole dorée

flottes178  FILES-FLOTTES-219
cannetille-276
  • Filés métalliques d’or et d’argent et cannetille : Etablissement Carlhian –Etablissement spécialisé depuis 1870 dans la fabrication de fils d’or et d’argent, de galons & passementeries.
or_vrai_or_jaseron110
or_vrai_or_cannetillefriseemat08

Fil_Diamant_Ambiance_1

Les points

Les points employés sont la couchure qui fixe un ou plusieurs fils par de petits points espacés, la couchure retirée où « Le fil est couché sur l’endroit et maintenu par de petits points d’un fil fin qui tire les fils couchés sur l’envers du tissu » —hemiole.com–, le rembourrage, le point de tige, le passé plat droit, le point de poste ou l’or nué.

L’or nué est une technique avancée de broderie d’or qui consiste à broder des fonds d’or en ombre et lumière.

C’est vers le milieu du XIVe siècle que fut inventée la broderie en or nué. Un mouvement émerge, favorable à la création de broderies très réalistes (« peinture à l’aiguille »), inspirées d’œuvres virtuoses de grands peintres contemporains tels que Jan Van Eyck. Ces broderies sont pour la plupart rehaussées de détails peints. Ce mouvement est à l’origine de la création de la technique bourguignonne de l’or nué, qui consiste à tendre des fils d’or sur toute la surface à décorer. L’aiguille passait à travers ce réseau avec des fils de soie de nuances diverses en prenant soin de ne recouvrir l’or que pour obtenir des effets d’ombre et de lumière. Cette technique domine la broderie picturale des XIVe et XVe siècles, créant ainsi des motifs et des illustrations d’un grand raffinement aux couleurs nuancées.

Source: globe-brodeurs.com

The Birth of John the Baptist

La peinture à l’aiguille s’est au fil du temps allégée de ces motifs d’or et d’argent. Mais l’intérêt croissant pour le fait-main et les travaux d’aiguilles remet la technique lumineuse de la broderie d’or au goût du jour !

foxy -closeup // Royal School of Needlework

ML-BB-G-dragon

En savoir +

Mots-clés

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *