Découvrir le mola : une technique d’appliqué inversé

Le mola ou mor est une d’appliqué inversé qui consiste à superposer des tissus et à les découper ensuite aux ciseaux de manière à en dévoiler petit à petit les couches inférieures. Cette technique répandue en Amérique centrale et plus précisément au Panama était utilisée au xvie siècle par les Huguenots en Allemagne, Suisse, France ou dans le sud de l’Angleterre.

Le mola fait partie du costume traditionnel des femmes du peuple Kuna, deux morceaux de mola sont incorporés devant et derrière la blouse.  (1)

 

Kuna Woman With Molas

  • Une femme du peuple Kuna expose une sélection de molas devant sa maison dans l’île de San Blas pour les vendre // ©Johantheghost – CC-BY-SA 3.0

 

Le concept d’Akala

Les molas vont en effet par deux en suivant le concept d’Akala :

« Acala » is one of the most important concepts in Kuna culture, meaning everything in the universe comes in pairs. For example, men and women. Each half of the pair are the same (human) but each is also different (male and female). (2)

Molas-Panama-City par F. Delventhal

  • Molas at a souvenir shop in Casco Antiguo, Panama City © F Delventhal – CC BY 2.0

Fabulous-Feline-Stuffed-Mola-Cat

Mola Textile Art from Panama

Mola Textile Art from Panama

La technique

La technique du Mola est complexe car elle suppose un nombre important de couches de tissu coloré. Les motifs « crevés »   sont ensuite rebrodés.

The quality of a mola is determined by such factors as

  • number of layers
  • fineness of stitching
  • evenness and width of cutouts
  • addition of details such as zigzag borders, lattice-work or embroidery
  • general artistic merit of the design and color combination. (3)

 

DIY

Plus accessibles, les tutoriels d’appliqués inversés ou reverse applique permettent d’appréhender cette technique de création textile en recyclant toutes les petites chutes de tissu. Pas mal !

circles-pillow

nanacompany-scrappy-bunnies

 

Cette technique peut aussi être utilisée en raccommodage, pour réparer un accroc par le dessous.

–Un peu comme nous le faisions avec les pièces en Liberty cousues sous les trous des 501 dans les années, hum, 80 ? ^-^

 

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *