Wax : l’imprimé batik africain

Le pagne wax est un tissu en coton imprimé de qualité supérieure, que les femmes africaines utilisent pour la confection de leurs vêtements.
(Le pagne – Un moyen de communication en Côte d’Ivoire)

Les motifs de ces tissus sont apparentés à ceux du batik indonésien. Le véritable tissu wax est teinté en indigo avec des motifs réservés à la cire (wax) puis de nouveau imprimé en couleur à la planche.

 

Yvonne koné

 

A la fin du XIXième siècle, les colons anglais et hollandais installés en Indonésie, observent la méthode d’impression des batiks javanais (île de Java en Indonésie). Ils décident de reprendre ce procédé et impriment sur tissu des motifs parfois très colorés, toujours à l’aide de la cire. (source : La folie du wax)

 

african-print-chairs-home inspiration

  • PRINTASTIC! JOSEF WINGBACK CHAIRS FROM ANTHROPOLOGIE via Sure boy

L’industrie du wax

Les premiers tissus auraient été amenés en Afrique par des soldats ghanéens travaillant en Indonésie.

Ces tissus ont rapidement été adoptés par les femmes comme vêtement et leur commerce représente une part importante de l’économie de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest.

Selon So Wax (premier salon international du wax et du textile africain à Paris, mai 2005)  «ce marché compte une population de plus de 120 millions d’Africains, dont les Nigérians et les Congolais constituent la grande majorité » (Source : iledumonde.org).

Au Togo, il est impossible de parler du commerce de tissus sans évoquer les Nanas Benz qui, à partir des années 1970, ont su s’imposer comme de véritables businesswomen. Surnommées ainsi en raison des Mercedes Benz avec lesquelles certaines se déplaçaient, elles sont devenues au fil des années un poids majeur de l’économie togolaise.  (source France 24)

Les Nanas Benz créaient et importaient leur tissu wax de qualité en Hollande et les revendaient aux détaillants sur des marchés officiels. Aujourd’hui la production locale de wax et l’importation massive de tissus chinois a mis a mal ce commerce.

Viktor & Rolf

  • Viktor&Rolf’s Spring/Summer 2015 Haute Couture collection en collaboration avec L’atelier Vlisco

Qualité

Il existe plusieurs qualités de Wax :

  • Les Dutch super deluxe en coton léger
  • Dutch deluxe
  • super deluxe
  • deluxe

L’entreprise hollandaise Vlisco fondée en 1846 a ramené d’Indonésie des dessins dont elle se sert encore aujourd’hui pour imprimer au block print ses wax de luxe.

Dans le wax, les dessins se reflètent toujours en miroir sur l’endroit et l’envers du tissu. Chez Vlisco :

Le Super-wax a un dessin signature différent du Wax Bloc et se reconnaît à ses deux teintes dominantes à l’aspect craquelé naturel et unique. Une troisième couleur peut parfois être ajoutée à l’imprimé, mais sans cet effet craquelé. Cela renvoie aux techniques de fabrication des wax, issues des batiks, qui donnent aux imprimés Super-wax leur style unique et reflètent la fierté et l’identité africaine. Les dessins Super-wax sont imprimés des deux côtés du tissu (étoffe de coton).

 

 

Orgo housse pour tablettes

  • Housse pour tablette – L’Œil de ma rivale. Collection Classique // Orgo

Motifs

Les tissus wax ont des motifs figuratifs ou géométriques, reconnaissables ou symboliques : yeux, sourires, mains, animaux, fleurs, présidents de la république (Obama a son imprimé) et portent un nom !

« L’œil de ma rivale » convoque les tensions familiales, car par cette information directe, les membres de la famille et leurs proches immédiats sont interpellés à agir, à prendre position. Ce wax dévoile les écarts entre les coépouses et entre elles et leur mari. Ce pagne demande que la situation soit dédramatisée et que soient rétablies les limites des différents rôles. (source : Revue Communication)

Car le pagne wax n’est pas seulement un tissu mais aussi un moyen de communication et d’affirmation de valeurs politiques, sociales ou religieuses.

Photos de la galerie :

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *