Catégories
Beauté Environnement

6 ½ masques zéro détox mais #zérodéchet

Même si le terme détox ne rime à rien, souscrivons au droit de se faire plaisir avec un masque de beauté DIY zérox détox et zéro déchet !

Une fois intégré le fait que le terme détox ne rime à rien, qu’il n’est qu’un argument marketing au service des vendeurs de perlimpinpin, que ni les queues de cerises, ni la purée de grenade, ni la peau de concombre, même bio, ne parviendront à nous lisser le visage, réduire les ridules, perdre nos bourrelets  –cocher la mention inutile– et que nous avons un outil formidable à notre disposition qui s’appelle le corps (mention spéciale au foie et à ses copains les reins), et qu’à condition d’en prendre soin, en buvant –de l’eau–, en mangeant –équilibré–, et en bougeant, il fonctionne plutôt bien et remplit très bien son rôle, on a le droit de se faire plaisir ! SI. Le plaisir ça compte.

Sans en faire un objectif amortissable sur 5 ans néanmoins. J’entendais hier que des gens étaient stressés de ne pas réussir à se faire volontairement du bien quand leurs cours de yoga, régime cru, paléo, vegan, jeûne, prises de smoothies, de super-aliments, de vitamines et de jus de fruits frais ne marchaient pas. A ce stade, ça tient du Stakhanovisme.

Mon conseil : la paresse. Et un bon masque dégoutant DIY dimanche pour ne rien faire de rentable pendant une demi-heure.

Avec du chocolat

Avec du charbon

Avec de l’argile ou du rhassoul

Avec de la spiruline

Avec du miel, du citron, des gouttes d’HE de tea tree et de lavande

Avec de l’aloe vera et du baking soda
–spoiler : visiblement, ça ne marche pas ^-^

 

Photo de couverture : Park Street on Unsplash – model @cienahakesa – Spiruline chez Vegalia
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires