Home Sweet Home : avec des carreaux de ciment

Les carreaux de ciment sont des carreaux de revêtement faits à partir d’un mélange de ciment teinté et de poudre de marbre, mélange pressé et moulé manuellement sans cuisson.

La technique a été présentée à l’exposition universelle de 1867. Le procédé permet d’obtenir des carreaux teintés dans la masse extrêmement résistants à l’usure et au passage.

 

trellis

 

C’est à Viviers (Ardèche), site marqué par la forte présence des cimenteries (Pavin de Lafarge), que l’entrepreneur de travaux publics Étienne Larmande découvrit « que la chaux hydraulique, seule ou mélangée dans de certaines proportions à de l’argile calcinée, du sable et de l’eau, produit une matière aussi dure que de la pierre ordinaire sans qu’il soit besoin d’aucune cuisson ». Le brevet d’invention fut accordé en septembre 1851. Le nouveau procédé permettrait de produire des carreaux qui seraient du plus bel effet pour les sols et à des prix modérés. Pour pouvoir incruster des dessins polychromes, Larmande demanda à un serrurier de Viviers, Auguste Lachave, de créer le matériel pour fabriquer les carreaux-mosaïques qu’il venait de concevoir. Auguste Lachave produisit les moules demandés, aussi appelés « diviseurs ». (1)

emeryetcie-ciment
carreau-yasmine-bahya
piazza-rouge-petitpan
carreau-fes-bahya

Fabrication

Les carreaux de ciment sont composés d’un mélange de ciment, de sable, de poudre de marbre et de pigments coulé dans des moules cloisonnés par motif et couleur, les diviseurs.

Nos artisans coulent dans un moule un mélange de pigments, ciment et poudre de marbre. […] Sous cette première couche de 4 à 5 mm, appelée couche d’usure, ils réalisent ensuite une couche de structure qui sert de support. Elle est composée de ciment, de sable et de granite. Le moule ainsi rempli est passé sous presse, puis le carreau est démoulé. (2)

 Motifs

Les carreaux de ciment traditionnels ont des formes carrées, hexagonales ou octogonales. Les motifs sont essentiellement géométriques.

La composition des carreaux au sol ou au mur et le jeu des couleurs donneront le ton de votre pièce : en noir et blanc, à damiers pour un style contemporain ; avec des arabesques et des volutes à assembler en plusieurs carreaux pour composer un tapis de style oriental ; des motifs centraux sur un fond neutre pour un style classique.

Le sur-mesure est proposé par beaucoup de fabricants. Sans oublier que les carreaux de ciment sont également très beaux unis !

 

bureau-de-l'ours // Emery&cie

Entretien

Après la pose réalisée par un professionnel, les carreaux de ciment doivent être nettoyés une seule fois avec un décarbonatant, imperméabilisés puis protégés par une cire.

L’entretien courant se fait simplement à la serpillière ou à l’éponge.

  • Selon la maison Bahya (2), on entretient les carreaux de ciment « au savon de Marseille. Jamais de Javel ou détergent agressif. Si la tâche est incrustée, vous pouvez poncer le carreau délicatement, à la main, avec un scotch brit« .
  • L’artisan carreleur (1) déconseille l’utilisation de savon noir « qui contient de l’huile de lin avant traitement. Cela s’avérerait catastrophique, car les pores des carreaux sont immédiatement bouchés par l’huile de lin. Il faudra dans ce cas-là, se résoudre à toujours utiliser du savon noir pour l’entretien de ce sol « 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *