Et quand vinrent les rois mages

Le livre 6 « The nativity story » de la Bible paper toys est à télécharger  gratuitement sur Paper toys art. Les rois mages sont à construire en papier en suivant les instructions fournies.

  • Des patrons en pdf  de rois mages chez Bugga Bugs.

L’Épiphanie, tout comme le cycle de Noël, est loin d’être d’origine purement chrétienne et tire son fond et son sens des célébrations païennes de la Lumière.

En effet, Noël, avant d’être un jour, est d’abord un cycle, qui atteint son apogée au jour du solstice d’hiver (ou en tout cas un des jours associés au solstice) le 25 décembre. Cette nuit du solstice, qui est la plus longue de l’année, signifie le retour de la Lumière ou, mieux, la renaissance de la Lumière à l’origine de toutes choses. Puis la célébration se prolonge durant un nombre de jours hautement symbolique : 12 jours.

Ainsi Noël est-elle une fête qui dure 12 jours et 12 nuits, le 12 représentant entre autres la Totalité (12 mois, 12 heures, 12 Apôtres, 12 Dieux Olympiens, 12 Imâms dans le shî’isme duodécimain, etc.)

Le cycle prend fin le 6 janvier. C’est à ce moment que les jours commencent à s’allonger de façon sensible, que la promesse de la nuit solsticiale est tenue. On célèbre alors l’Épiphanie, la manifestation de la Lumière. La galette symbolise par sa forme ronde le soleil. Il est à noter également que c’est ce jour (en tout cas son équivalent, car le calendrier de la Rome antique n’était pas le nôtre) qu’avait lieu la fête des 12 Dieux Epiphanes (autrement dit les 12 Olympiens).

Le christianisme s’est coulé dans ce moule dont le sens symbolique n’est pas altéré, le Christ étant assimilé à la Lumière.

  • Des rois mages réalisés en feutrine chez Soy mujer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *