Débuter la tapisserie à l’aiguille ( ou broderie sur canevas )

Des oeuvres textiles de créateurs scandinaves étaient exposées au dernier salon l’Aiguille en fête qui a fermé ses portes dimanche dernier. Comment ne pas avoir envie de commencer une tapisserie à l’aiguille après avoir constaté la créativité des designers contemporains dans ce domaine.

 

 

La tapisserie à l’aiguille est une technique décorative qui consiste à recouvrir entièrement une toile épaisse de fils de coton ou de laine colorés. On l’appelle également broderie sur canevas. 

Si l’on comptait des façonniers en tapisseries aux points d’aiguille sous l’ancien régime, la technique du point d’aiguille s’est ensuite popularisée pour devenir au 19e siècle un « ouvrage de dame », pratiqué par l’aristocratie et la bourgeoisie :

L’origine de la tapisserie remonte à la plus haute antiquité ;  elle a été, de tout temps, une des occupations favorites des dames. On l’exécute sur un tissu nommé canevas, qui, tissé à fils simples, est appelé canevas uni, et canevas Pénélope, lorsque les fils sont réunis deux par deux. On donne la préférence au dernier parce qu’il offre plus de facilité pour compter les points ; cependant on peut indifféremment exécuter tous les genres de points de tapisserie sur les deux fonds, comme on le verra, du reste, par les exemples suivants. ¹

  • Encyclopédie des ouvrages de dames – Thérèse de Dillmont – 1886

 

 

  • Quelle est la différence entre la tapisserie et la broderie ?

Pour être simple, la tapisserie est tissée alors que la broderie est cousue : en tapisserie, le motif constitue le tissu alors que la broderie vient recouvrir un tissu d’un motif cousu. Notons que la plus célèbres des tapisseries, la Tapisserie de Bayeux, est en fait une broderie ² qui ne recouvre pas la totalité du tissu soutenant le travail.

  • Quelle est la différence entre la tapisserie à l’aiguille et la tapisserie de basse ou haute lisse ?

En tapisserie de basse ou haute lisse (ou lice), les fils de chaîne sont tendus sur un métier horizontal (basse lisse) ou vertical (haute lisse) tandis que le lissier va tisser le motif avec les fils de trame et créer ainsi le textile. En tapisserie à l’aiguille, on utilise une toile chaîne et trame, un canevas qui servira de support au passage de l’aiguille et qui sera entièrement recouvert par le dessin. Il s’agit d’une technique intermédiaire entre tapisserie et broderie, plus rapide et moins coûteuse que l’une et plus solide et plus large que l’autre.

Métier de haute lisse – Manufacture de la Savonnerie – Lodève

Il vous faudra

  • Des fils
    Coton Retors (mat), coton perlé (brillant), fil Mouliné à 6 brins de chez DMC (satiné), laine Colbert DMC, écheveaux de laine, de lin, de soie : vous pouvez tout vous permettre en fonction de la finesse du sujet et de la grosseur de la toile. Plus les mailles du canevas sont grandes, plus le fil doit être épais. (Ci-dessus : Laine Colbert et coton Retors // Boutique DMC)
  • Un support
    Il existe deux grands types de tapisserie à l’aiguille : les tapisseries à réaliser sur un canevas imprimé et les ouvrages à point compté. Les supports sont variés et adaptés à chaque type d’ouvrage : canevas imprimé ou vierge, unifil ou Pénélope (double), tissu à broder en lin ou coton, toile Aïda en coton au large maillage pensé pour le point de croix.

  • Le petit matériel
    Aiguille à tapisserie à grand chas et à bout rond ; dé ; tambour à broder ou métier à tapisserie ; ciseaux ; papier calque ; crayon. (ci-contre : aiguilles à tapisserie sans pointe Bohin // Mercerie Rascol)

Canevas à tapisserie, toile claire écrue, de chanvre et de lin, tissée régulièrement à petits carreaux, et employée pour les ouvrages de tapisseries à l’aiguille ; elle se fabrique a Fiers et environs ; mais cette fabrication beaucoup diminué depuis que l’on fabrique des canevas de coton. […] Autrefois il était apprêté après fabrication ; il en résultait que quelquefois il n’était pas bien débouché ; aujourd’hui le beau canevas est apprêté en fil et tissé ensuite ; il en résulte que le canevas est ferme sans être bouché par l’apprêt.

 

Débuter

A savoir :

  • Commencez votre travail par les couleurs les plus foncées pour ne pas salir les plus claires
  • Ne lavez pas votre toile (qui est apprêtée) avant usage de manière à garder la trame apparente.
  • Les noeuds en tapisserie se font sur l’endroit du travail et seront ensuite recouverts par les fils de l’ouvrage.
  • La tension du point doit être constante, ni trop lâche, ni trop tendue.

Le motif

Si vous travaillez sur un canevas imprimé, vous n’aurez qu’à suivre le dessin. Sans support imprimé, il vous faudra compter les points et reproduire sur votre toile le dessin souhaité  à l’aide du diagramme fourni. Vous pouvez également imaginer librement des motifs ou frises géométriques.

Les points

Il existe des centaines de points et des variantes de ce mêmes points. Les plus connus et utilisés sont certainement :

  • Le point de croix (point de marque)
  • Les points droits (point Gobelin, point de Hongrie, point d’Aubusson, point florentin)
  • Les points obliques (demi-point, point de Saint Cyr, point florentin, point de jacquard)
  • Les points croisés complexes (point étoilé, point rayonnant)

 

Point de marque (fig. 253). — Le point de marque, dont l’emploi est le plus répandu, est la base de tous les points de tapisserie. On l’appelle point de marque parce qu’on s’en sert aussi pour marquer la lingerie. Le point de marque se fait en un aller et un retour. Dans l’aller on lance le fil en sens oblique de gauche à droite par dessus un fil double, puis on fait passer l’aiguille verticalement sous un fil double transversal. Dans le retour on fait le même point de droite à gauche ; ces fils croisés forment le point de marque, appelé aussi point de croix. ¹

 

En savoir +

  1. Tapisserie et broderie sur toile in Encyclopédie des ouvrages de dames, par Thérèse de Dillmont en accès libre sur Gallica
  2. Tapisserie de Bayeux – broderie – dite de la Reine Mathilde // Mémoire du Monde – Unesco

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *