Catégories
Créations persos Jardin

Crafty samedi : redécorer de vieux pots de terre avec des bandes plâtrées

Recycler et redécorer des vieux pots de terre cassés avec des bandes plâtrées pour un effet brut et design garanti !

Plusieurs pots de terre cuite ou de céramique traînaient dans le jardin : des cadeaux Bonux, des pots ébréchés, (cassés mais je les aime bien quand même alors je les garde), et des cadeaux de fête des mères de Mini Plumetis, éventrés et peints à la peinture jaune et dorée… Soupirs.

Bref, il était temps de faire quelque chose, et comme certains contenaient déjà des plantes et un peu de mousse, je n’allais pas me mettre à tout peindre à la bombe, aussi ai-je sorti, attention, des bandes plâtrées ! Oui, sauf que ces pots sont désormais confinés à l’intérieur parce que du plâtre sous la pluie, je vous laisse imaginer le désastre. Mais pas grave, cette perspective ne m’a pas arrêtée et je me suis lancée !

 

Les bandes plâtrées se trouvent en magasin de bricolage, de loisirs créatifs mais aussi en pharmacie et ne coûtent vraiment pas chères.

Avantage notable, elles ont permis de rafistoler mes vieux pots ébréchés ou cassés tout pareil que les os. De plus, cela donne à l’ensemble un côté uniforme, brut et design que j’adore.

Le matériel :

  • Des bandes plâtrées,
  • Un bol d’eau
  • Des ciseaux
  • Du papier journal pour protéger le plan de travail
  • Des torchons : on se met du plâtre un peu partout et il peut être utile de s’essuyer les mains rapidement (oups, désolée pour l’appareil photo), même si une fois séché, il suffit de frotter pour qu’il parte.

La réalisation 

J’ai testé deux méthodes :

L’une, un peu plus soignée, consiste à mouiller la bande plâtrée après l’avoir découpée aux bonnes mesures, une fois posée sur l’objet, à l’aide d’un torchon ou d’une éponge.

Rapidement, mon côté gadouille a pris le dessus et j’ai allègrement trempé les bandes dans l’eau avant des les poser sur les pots et de couper ce qui dépassait. Un lissage à la main s’imposait. Pas de problèmes, ça ne m’a pas gêné d’avoir les mains pleines de plâtre, j’aime bien.
— Aparté : une voisine d’atelier aux Beaux Arts mettait des gants Mapa pour peindre à la main. Je n’ai jamais compris pourquoi elle peignait sans pinceaux. Le fait de se protéger ainsi de la matière me stupéfiait. Un léger problème avec sa petite enfance peut-être ^-^ fin de l’aparté.

La deuxième méthode va nettement plus vite !

J’ai lissé les 4 côtés des pots carrés et le pourtour des pots ronds puis j’ai découpé de fines bandes de plâtre pour les sommets et les rebords, en poussant délicatement les plantes à l’intérieur des pots.

Même méthode, passage dans l’eau, application, lissage.

J’ai rempli les pots vides de terre, puis de mousse (recette à venir) et enfin de bouts de succulentes, détachés de grosses plantes, à coincer entre le bord intérieur du pot et la terre.

Cette méthode marche très bien, les plantes se multiplient rapidement, surtout, chez moi, sous la pluie.

Et voilà, fini !

J’ai utilisé un peu plus d’1m50 de bande plâtrée (de largeur 8 cm) pour faire 7 mini pots.

Ca vous plaît ?

S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
7 années il y a

tu es une vraie soigneuse des pots cassés! j’aime beaucoup l’idée et la garde ds un coin de ma tête!

7 années il y a

c’est très tentant! je me demande juste si ça résiste en extérieur ou pas?

7 années il y a

merci Aurélie! je profite aussi de l’occasion pour vous dire que je suis une lectrice assidue! Plumetis est devenu au fil du temps un incontournable pour moi: inspirant, multicolore, merci!

7 années il y a

Quelle idée géniale et le rendu est très beau, on peut même mettre un peu de peinture en lissant le plâtre. Merci pour l’idée.

Lydia
7 années il y a

Bonjour Aurélie, merci pour ce joli tutoriel qui s’en va rejoindre (avec de nombreux autres trouvés chez vous), ma liste de bricolages pour les mois à venir ! Petite question : pensez-vous que cette technique puisse être utilisée aussi pour réaliser des cache-pots, en vernissant l’intérieur pour protéger du contact avec l’eau ? Merci !