Cultiver un jardin de mousse

Classiquement, nous aurions tendance à lutter contre la mousse « envahissant » les pelouses de nos jardins. Les sites de jardinage regorgent de conseils et de produits pour éradiquer le problème.

Pourtant, j’apprécie énormément la mousse, sa couleur, sa douceur. Et je ne suis certainement pas la seule !

Moss topped

Les jardins de mousse japonais sont un exemple avéré de cette beauté sereine.

Tofukuji | Kyoto

Sans cultiver et prendre soin d’un jardin entier de mousse, voici quelques exemples de mousse à distiller ici et là :

Moss Platter Tutorial

moss collecting // Moss & stone gardens Frag-pattern // Moss & stone gardens
butterfly on moss orb
Moss-Covered-Votive
Bunny moss

Comment cultiver la mousse ?

plateau mousse plumetis

Les recettes, plus ou moins farfelues, de culture de mousse sont généralement à base de bière et de  sucre…

culture mousse plumetis

Personnellement, je me contente de ramasser de la mousse sous les arbres  du jardin et de la transporter dans une bassine dans laquelle stagne un peu d’eau –les mousses prospèrent sur un support humide.

Au bout de quelques semaines, la mousse a envahi la bassine et j’en transplante de petits bouts dans des compositions avec pierres, succulentes, petits objets et personnages.

J’adore la réaction des enfants qui découvrent ces scènes de « fairy gardens » dans les pots de fleurs : « Oh, le roi Arthur, regarde, il y a son épée ! »

fairy gardens mousse plumetis

En laissant un fond de mousse stagner, on peut en récupérer régulièrement et l’utiliser pour des terrariums ou des kokedama.

Les graffiti de mousse

La technique la plus simple consiste à graver la mousse recouvrant les murs :

moss-carvings

Le mouvement de Green graffiti est réputé pour ses dessins végétaux dans l’espace urbain

Anna Garforth

Mosstika Urban Greenery

Après recherches, il semblerait que les différentes recettes de peinture de mousse à base de crème données sur le net ne soient que des fake : les artistes à l’origine de ces magnifiques graffiti collent simplement des lettres ou des dessins de mousse sur les murs. Pas de miracle, donc. A vérifier en regardant la vidéo de Man Vs. pin qui tord, par ailleurs, le cou à pas mal d’idées reçues ou de créations apparemment lumineuses données sur Pinterest et à éviter absolument ! Mais si vous voulez essayer, la recette se trouve chez Heavy Petal

Cela n’enlève rien à la beauté de ces graff’ !

en savoir +

  • La mousse prospère au nord ; vous avez peu de chance d’en obtenir dans un jardin sec exposé plein sud…
  • Le plus simple pour en obtenir est de demander au voisin qui chaque semaine scarifie sa pelouse !
  • Les mousses sont reviviscentes : même desséchées, elles refleuriront si on les transplante dans un environnement adapté.
  • Vous trouverez en jardinerie de l’helxine, une plante couvre-sol à petites feuilles rondes ressemblant à de la mousse et qui sera parfaite pour des compositions éphémères.
  • Le site d’un pépiniériste spécialisé dans les plantes de sous-bois, fournisseur de Patrick Blanc –Le paysagiste des murs végétalisés– : Olivier Ezavin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *