DIY : comment réaliser un Kokedama ?

Vidéo :  How to Make a Moss Ball // Emmymade

Le kokedama est un art. Il s’agit de sculpter une sphère végétale en entourant une plante de substrat et de mousse. Libérées de leur pot, ces mousses vertes (koke) en sphère (dama) symbolisent l’énergie et la protection de la nature tout en restant simples et décoratives.

 

Kokedama_Habenaria

« Kokedama Habenaria » par Seyriu-en — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

Les kokedama (苔玉), des « sphères de mousse » sur lesquelles s’épanouissent une plante, sont apparus au Japon au début des années 1990.

Source : Wikipedia

bouquet-nid-de-paques2

Les Kokedama peuvent être suspendus à la manière des compositions de String Gardens ou simplement posés sur une coupelle plate, une pierre ou un lit de gravier pour l’harmonie Zen. On peut également imaginer une sculpture végétale de plusieurs dizaines de centimètres de hauteur pour un décor majestueux.

J’avais modestement tenté l’exercice l’an dernier avec un petit bouquet de bulbes, un nid tombé de l’arbre et de la mousse. Ce travail végétal m’avait beaucoup plu.

L’envie de continuer dans cette voie m’incite à partager les tutos disponibles sur la toile.

 

Quelles plantes choisir ?

Opus - Elle decor - Photo François Visser

Toutes les plantes sont susceptibles d’être utilisées dans cette technique mais des plantes communes, faciles à vivre, aimant la lumière indirecte et l’humidité –comme leur enveloppe de mousse– telles les fougères, bambous, hostas ou lierre permettront de réussir un kokedama d’appartement et de l’entretenir facilement.

 

Et l’entretien ?

kokedama 苔玉

  • kokedama 苔玉 by Katie, on Flickr

La bonne santé du Kokedama dépend essentiellement de l’exposition et du taux d’humidité. Il faut veiller à garder la mousse humide : de l’eau doit être vaporisé sur la mousse tous les 3/4 jours en hiver, plusieurs fois par jour en été. La sphère est immergée dans l’eau régulièrement (plusieurs fois par semaine en été) en fonction de la température extérieure. Le kokedama ne doit pas être exposé en plein soleil et doit être protégé des courants d’air.

Astuce : dès que le kokedama semble léger, cela signifie certainement qu’il manque d’eau.

 

Les tutos

La méthode consiste à :

  • Enlever le maximum de terre autour des racines de la plante ;
  • Rouler les racines dans de la sphaigne et lier (optionnel) ;
  • Faire une boule humide de substrat (argile noire, terreau, terre, sable…) La pétrir longuement ;
  • Creuser la boule et y insérer la plante ;
  • Recouvrir l’ensemble de mousse ;
  • Ligoter l’enveloppe de mousse avec du fil de coton ou de nylon autour de la plante ;
  • Plonger le kokedama dans l’eau. Egoutter ;
  • Suspendre ou poser sur une coupelle plate ou sur un lit de graviers.

DIY Garden: Hanging Kokedama Plant // Free People

DIY PROJECT: “KOKEDAMA” STRING GARDEN // Design Sponge

Spring String Gardens // Terrain

DIY string garden // Ruffled

Blechnum gibbum

  • Blechnum gibbum by Gergely Hideg, on Flickr
Mots-clefs du billet
, ,

8
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
Faites entrer le végétal dans votre intérieur | Printemps FémininOtakuAurélie SolignyAnneIsac Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Isac
Invité
Isac

Wouah ! ça donne envie d’essayer.

Il y a juste le problème d’arrosage en été qui me chiffonne…. Mais à tester quand même !

Merci !

Anne
Invité

Je découvre ici cet art, mais j’ai vraiment envie d’essayer, c’est si joli!

Otaku
Invité
Otaku

Bonjour,

Je découvre que maintenant l’éxistance de cette pratique traditionnelle japonaise. C’est en effet très intéressant! 🙂 Mais j’aimerai apporter une petite touche de précision: “Dama” veut dire Balle ou sphère en Japonais et “Koke” veut dire mousse, d’où la forme de la plante, une sphère de mousse! Même l’écriture du Kanji du mot “Jade” ne donne en aucun cas “Dama” mais “Hisui”! 🙂

Otaku
Invité
Otaku

Au plaisir!! 🙂 Bonne journée à vous aussi!

trackback
Faites entrer le végétal dans votre intérieur | Printemps Féminin

[…] Suspensions végétales Kokedama […]