Les bébés sont des fruits et légumes comme les autres

Vous trouvez les enfants « à croquer ». Bien… Mais vous les aimez croustillants, fondants, bien grillé sur les bords ? Bien, bien, bien… Si vous avez une réponse à cette question, vous êtes très certainement un ogre. Dans ce cas, restez où vous êtes, surtout ne bougez pas, fermez les yeux et comptez jusqu’à 1000 pendant que je prends mes jambes à mon cou.

En même temps il faut bien admettre qu’en ce moment, certains créateurs poussent au crime : déjà qu’on a du mal à résister aux petites joues dodues à souhait, il y en a qui en plus rendent les enfants appétissants !

Crise d’hypoglycémie pour l’ogre/sse qui sommeille en vous ? Alohaloha ! Ça sonne comme une formule magique et c’en est presque une pour retrouver sa bonne humeur en deux secondes. Atsuko et Tetsuji, un couple japonais aux créations super graphiques et gentiment décalées, a inventé sous cette marque les irrésistibles Candy Bloomers. Hop, cours d’anglais : « candy » = bonbon, « bloomers » = culottes bouffantes… Les popotins des bambins déguisés en berlingots bien emballés ! Vous la voyez l’école maternelle transformée en paquet de bonbecs ?

 

 

Recette express pour un goûter facile et presque sain : fouettez un peu de crème fraîche liquide bien glacée avec quelques cuillerées de sucre glace. Ajoutez éventuellement une pincée de zestes de citron. Versez cette magnifique chantilly dans un grand bol, rincez une poignée de fraises et régalez-vous ! Sûr, il vous faudra attendre la bonne saison pour ça… Le printemps vous semble trop loin ? Consolez-vous en faisant comme si : remplissez une grande bassine de bain moussant, chapeautez votre chouchou préféré d’un bonnet fraise au crochet, et trempez l’autre dans l’un. Rappelez-vous, on fait « comme si », on ne croque pas vraiment.

 

Grâce à Donsje, à vous les cinq fruits et légumes par jour. Florentine, fondatrice de la marque, a inventé avec l’aide de ses trois enfants les petons-pastèque, les ripatons-citron, les arpions-framboises et autres petits pieds déguisés en fruits et non l’inverse. Et puis ça nous donne une occase pour enrichir notre vocabulaire pied-esque, et ça c’est toujours chouette. Cuir tout doux, scratchs malins, design vitaminé… alors, je vous en mets combien ? Une livre, un kilo ?

Bon appétit !

 

En savoir +

… Prochain épisode : « Chéri, t’as éteint la baguette ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *