4 DIY pour el Día de los Muertos

Le jour des morts est célébré, dans le rite catholique romain, le 2 novembre. On commémore les fidèles défunts et l’on prie pour les âmes du purgatoire. Afin de les délivrer, il faudra, plus largement, prier pour les morts entre le 1er et le 8 novembre ou « visiter pieusement une église ou un oratoire et y réciter le Pater et le Credo« .

Mixquic Mágico 17.jpg
Par Jordi Cueto-Felgueroso ArochaTravail personnel, CC BY-SA 4.0, Lien

Au Mexique, el día de los Muertos, prend un caractère festif : on réalise des autels consacrés aux morts (ofrendas) qui sont couverts d’offrandes –calaveras, gravures, poèmes, fleurs, nourriture… Les festivités commencent le 31 octobre et se poursuivent, entre le cimetière et la maison, pendant les deux premiers jours du mois de novembre, lors de la Toussaint et du jour des morts.

 

On peut lire sur Wikipédia¹ que :

  • La période du 31 octobre au 1er novembre est consacré aux « angelitos » (enfants morts) ; des autels leur sont dédiés dès le midi du 31 octobre, et un goûter traditionnel sucré leur est offert à 19 heures.
  • Le matin du 1er novembre (Jour de la Toussaint / Todos Santos) est consacré au petit-déjeuner des « angelitos ». C’est ensuite pour les défunts adultes que de nouvelles offrandes sont déposées sur les autels.
  • Le 2 novembre, lors de la commémoration des fidèles défunts, les Mexicains vont dans les cimetières en jetant des pétales de fleurs au sol et en allumant des bougies pour guider les âmes vers les tombes. Cette visite, qui a la particularité d’être festive, est l’occasion de nettoyer les tombes des défunts et de leur apporter des offrandes.

View this post on Instagram

The thought of death can sometimes be scary, but one of my favorite things about my culture’s tradition of El Dia De Los Muertos, is that it is a time to replace mourning with celebration. It’s about remembering our roots and keeping our family history alive. This holiday is rich with meaning and because of that I love it! The colors, the unity, the happiness. Our lives may be short but our story lives forever! 🇲🇽 What would they put on your alter? For me it would definitely be chocolate. Anthony said a coke, Addy said sour patch kids, Xander said m&ms and Indie said cookies. Stay tuned in our stories for how this photo was made. It took 23 hours and hundreds of layers 🙈 . . . #diadelosmuertos #dayofthedead #diademuertos #catrina #calavera #vivamexico #cultura #tradiciones #creativemobs #madewithcc #digitalmanipulation #enter_imagination #strangertonez #creativecloud_gradient #vivamexico #theweekoninstagram #universalart #strangertonez #ourmoodydays #creative_ace #creativegrammer #unitedinmotherhood #moodyports #visualsoflife #trappingtones #gramslayers #visualambassadors #visualmobs #createexplore

A post shared by Vanessa (@the_life_of_aivax) on

Les offrandes

Calaveras (des représentations de la mort sous forme de crâne ou de squelette en sucre ou en chocolat, de dessin et gravure), pain, fleurs jaunes ou orange de cempasúchil –roses d’Inde– ou d’œillets d’Inde, bougies, copal, croix ou image de la Vierge de Guadalupe sont les symboles de cette fête traditionnelle qui « associe une dimension intime et communautaire à une dimension publique » précise-t-on sur le site du Patrimoine Culturel Immatériel en France ². Le Día de los Muertos apparait en effet dans l’Inventaire du PCI en France car de nombreuses familles d’origine mexicaine le célèbrent, en dehors cependant des cimetières communaux français.

Les calaveras literarias (poèmes), objets –boîtes contenant des squelettes mis en scène, papel picado (papiers colorés découpés), cartonería (papier mâché)– et plats ou gourmandises sucrées sont préparés plusieurs mois à l’avance, en famille. Façon DIY !

 

DIY • La couronne de fleurs

Il vous faudra

  • Du ruban adhésif de fleuriste
  • Ciseaux
  • Pince
  • Fil de fer ou diadème
  • Des rubans
  • Des fleurs. Ici, des tillandsia dyriana, orchidée vanda, gerbera, gloriosa, rose, chrysanthème, calla et œillet.

Le tuto • lajoiedesfleurs.fr

  1. Recoupez la tige des fleurs à une longueur de 3 – 5 cm.
  2. Prenez deux morceaux de fil de fer et entourez-les de ruban adhésif de fleuriste. Recourbez l’extrémité à l’aide de la pince. Vous pouvez également opter pour l’utilisation d’un serre-tête ou d’un diadème.
  3. Maintenez la première tige de fleur contre le fil de fer et fixez-la solidement avec le ruban adhésif. Ajoutez les autres fleurs de la même façon. Arrivé à la moitié, procédez dans l’ordre inverse jusqu’à ce que la couronne soit complète.
  4. Vous pouvez coller d’autres fleurs aux tiges pour que la couronne soit plus fournie.
  5. Fixez les rubans sur la partie inférieure et attachez solidement la couronne sur votre tête.

 

Papel Picado simplissime

 

Printable : un calavera

 

La piñata en papier mâché

En savoir +

Accueil » Archives » Bazar » 4 DIY pour el Día de los Muertos
Mots-clefs du billet
,

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de