Au jardin : le songe d’une nuit d’été

Photo by Meritt Thomas on Unsplash

Obéron, le roi des fées, a une pièce à nous proposer pour une belle soirée d’été. Sous la tonnelle et les lampions, dans le jardin. Un rêve, un songe, une nuit d’été…

 

Maintenant, jusqu’à la pointe du jour,
Nous irons, nous, au plus beau lit nuptial,
Et nous le bénirons,
Et la famille engendrée là
Sera toujours heureuse.
Désormais ces trois couples
S’aimeront toujours fidèlement ;
Et les stigmates de la nature
Ne s’attacheront pas à leur famille.
Ni verrue, ni bec de lièvre, ni cicatrice,
Nulle de ces marques néfastes qui
Flétrissent la nativité,
Ne sera sur leurs enfants.
Fées, répandez partout
La rosée sacrée des champs ;
Et bénissez chaque chambre,
En remplissant ce palais de la paix la plus douce.
Que la sécurité y règne à jamais
Et que le maître en soit béni !
Filons ;
Ne nous arrêtons pas ;
Et retrouvons-nous à la pointe du jour.

Le Songe d’une nuit d’été, Shakespeare. Acte V – Scène VIII Traduction par François-Victor Hugo.
Œuvres complètes de Shakespeare, Pagnerre, 1865, 2 (p. 281-312).

 

Le songe d’une nuit d’été –  esquisse de décor
Bibliothèque nationale de France, département Bibliothèque-musée de l’opéra, Décors allemands-425 // BNF Gallica

Par Paul Richards Garden Design

Avec quelques guirlandes et points lumineux

Suspension solaire Solvinden // © Pinterest – Ikea

DIY

Pour installer un coin bistro :

 

Pour fabriquer des poteaux en bois et béton :

Photo by freestocks on Unsplash
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments