Des rayures à géométrie variable

En mathématiques, l’expression À géométrie variable désigne un « volume dont la forme, la disposition est variable. »

 

Au quotidien, s’il est assez difficile de changer la forme ou le volume d’une pièce, on peut jouer sur les textures et les motifs pour en changer la perception. Les lignes et les rayures en sont un bon exemple : on pourra choisir de peindre des bandes colorées ou de poser un papier peint à motif rayé, à l’oblique, à la verticale ou à l’horizontale pour donner l’illusion d’une pièce plus haute, plus grande ou plus large. Ainsi, des rayures verticales élèvent-elles le regard vers le plafond tandis que des rayures horizontales soulignent au contraire la largeur de la pièce.

Dans une chambre d’enfant, on peut jouer avec des papiers peints à larges rayures bayadères de couleurs vives ou à classiques et fines lignes que l’on placera dans l’un ou l’autre sens pour agrandir ou réveiller la pièce.

 

 

Poser un papier peint à l’horizontale

  • Si vous posez le papier peint à l’horizontale, vous n’aurez pas de raccord à faire : en règle générale, les rouleaux de papier peint font 10 mètres de long, ce qui doit être suffisant pour la largeur d’un mur.
  • Il est conseillé de travailler au moins à deux : l’un déroule le rouleau et l’autre le maroufle sur le mur –pré-encollé dans le cas du papier intissé (ce qui facilite grandement la tâche).
  • Tracez une ligne parfaitement horizontale pour la première bande, des rayures posés de travers, cela se voit !
  • Ne commencez pas le travail au milieu d’un mur mais commencez par un angle peu éclairé.
  • Collez d’abord le lé supérieur puis descendez vers le sol.

 

Rappel :
Des rayures verticales étirent vers le haut tandis que des rayures horizontales élargissent une pièce.

 

 

Jouer avec les rayures et les carreaux

Par ailleurs, les motifs géométriques deviennent intéressants lorsqu’ils se croisent et se juxtaposent : pensez à utiliser des textiles à rayures ou à carreaux en linge de lit,en tapis ou en rideaux. Jouez avec les motifs mais veillez à rester dans la même gamme de couleurs et le même style pour éviter la cacophonie.

 

Utiliser les rayures comme motifs architecturaux

Des lambris –ou un papier peint les imitant–, des motifs géométriques peuvent souligner un décoché, une sous-pente, un recoin. Là encore, jouez avec les lignes pour souligner l’architecture de la pièce.

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *