Home Sweet Home : avec une boule japonaise en papier washi

Au départ, il y a le chōchin ( 提灯), une lampe japonaise traditionnelle au cadre en bambou enroulé en spirale sur lequel vient se coller du papier ou de la soie. « La structure en spirale lui permet de se replier dans le panier du fond. Le chōchin est suspendu par un crochet fixé dans sa partie supérieure. » est-il décrit sur Wikipedia.

En 1951, le maire de la ville japonaise de Gifu demande au designer Isamu Noguchi de l’aider à revitaliser l’industrie locale de lanternes en papier d’écorce de mûrier¹. Le créateur créera la collection Akari (lumière, clarté et légèreté en japonais), une centaine de modèles de lampes de table, suspensions et lampadaires faits main, à partir de 3 modèles : la ronde, la brique et la colonne.

 

Collection Akari – Isamu Noguchi – Vitra

 

Chacune des lampes est minutieusement fabriquée à la main dans la manufacture Ozeki, une entreprise familiale, dans la ville de Gifu. Des tiges de bambou sont d’abord tendues sur le modèle original en bois créé par Noguchi et constituent l’ossature qui déterminera ensuite les contours de la lampe. Du papier washi, tiré de l’écorce du mûrier, est découpé en bandelettes dont la taille est fonction de la forme de l’abat-jour, bandelettes qui sont ensuite collées sur la structure en bambou. Après le séchage, l’ossature intérieure est enlevée et l’abat-jour peut être plié. Pour l’expédition ou le rangement, les Akari Light Sculptures sont emballées dans des cartons plats spécifiquement conçus à cet effet. (Vitra)

 

 

  • Akari Pendant Light (Modèle 70EN) //  Vitra (photo Haus)

 

Distribuées à petit prix (à l’époque) aux États-Unis et en Europe, elles connurent très vite le succès. Les propres modèles du designer Terence Conran diffusés chez Habitat à partir de 1973, accélérèrent l’effet boule de neige.²

Souvent copiée, jamais égalée, la boule japonaise de Noguchi inspire décorateurs et designers à un prix nettement plus accessible. Elle existe aujourd’hui dans de nombreuses formes, tailles, couleurs et matières. Les modèles basiques se trouvent à partir de 1 euro en grande surface. Comptez un peu moins de 100 euros pour un modèle en tissu sur une structure en bambou.

La collection originale se reconnaît, elle, à ses contours de soleil et de demi-lune signés « I. Noguchi ».

 

 

En savoir +

  1. Bruce Altshuler dans le catalogue de l’exposition Noguchi à la Maison de l’architecture du Japon
  2. A lire sur le site du quotidien Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.