Home Sweet Home : le blues du consommateur

Collaboration Romain Costa X Red Edition - Fauteuil James

La couleur Pantone de l’année est le Classic Blue, vous le savez. Les agences Carlin Ceative, Italtex ou Nelly Rodi pariaient sur le bleu lavande, le mauve, le violet, le bleu marine foncé ou le denim. Bref, la vie en bleu.

 

View this post on Instagram

Introducing the Pantone Color of the Year 2020, PANTONE 19-4052 Classic Blue, a timeless and enduring blue hue elegant in its simplicity. Suggestive of the sky at dusk, the reassuring qualities of Classic Blue offer the promise of protection; highlighting our desire for a dependable and stable foundation from which to build. As we cross the threshold into a new era, Pantone has translated the hue into a multi-sensory experience to reach a greater diversity of people and provide an opportunity for everyone to engage with the color. We will be tapping into sight, sound, smell, taste, and texture to make the Pantone Color of the Year for 2020 a truly immersive color experience for all. Link in bio to learn more about Classic Blue. #Pantone2020

A post shared by PANTONE (@pantone) on

 

La mise en avant dans les journaux de la « couleur de l’année » est bien orchestrée par les marchands de couleurs et les bureaux de style du monde entier. Ils vendent, plusieurs années auparavant, aux fabricants de vêtements, textiles et mobilier, des cahiers de tendance en prévision des goûts à venir des consommateurs.
Il serait dommage de se fourvoyer…

Vincent Grégoire, « tendanceur », directeur du département Art de vivre chez Nelly Rodi, a trouvé une bonne formule : « Mon travail consiste à anticiper des comportements de consommateurs et, ensuite, à faire du lobbying pour que ça arrive de toute façon », peut-on lire sur Slate dans un article de 2013 sur les tendances vestimentaires.

Faudrait-il aider un peu le consommateur à se souvenir de ce qu’il aime ?
Enfin. La couleur de l’année n’est ni une directive ni une prophétie. De préférence, une source d’inspiration et la valorisation des artisans qui travaillent le cobalt, l’outremer ou l’indigo depuis plusieurs années.
— Les acteurs du développement durable qui proposent (eraient) vêtements et objets déco durables / pérennes / inusables se fichent (raient) d’ailleurs pas mal de la tendance de l’année… ^-^

 

Décor

Par Tyler Karu Design + Interiors
Réalisation par British Standard by Plain English

 

 

Matière

Japanese fabric, traditional, Navy blue cotton 110 x 50 (310) // Nuno Tissus Japonais
large platter #9 // Elephant Ceramics

 

Cut Up Dot Fabric in Navy // Rebecca Atwood

 

 

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de