Kintsugi, l’art de réparer les céramiques avec de l’or

En vidéo : les artistes Muneaki Shimode & Takahiko Sato, un film de Daniel Evans ; un projet dirigé par Teruo Kurosaki.

J‘ai eu la chance d’assister à la performance de Showzi Tsukamoto, un maître japonais kintsugi, au dernier salon Maison & Objet avec la participation de Mizen Fine Art.

Le kintsugi est  un magnifique travail de jointure d’or : l’art de réparer les céramiques brisées avec de la laque saupoudrée de poudre d’or. De tsugu réparer relier, transmettre et donner de la valeur.

Découverte :

Tea_bowl_fixed_in_the_Kintsugi_method

  • Tea bowl fixed in the Kintsugi method » – museum collection documentation. Licensed under Public Domain via Commons.

Le kintsugi –kintsuguroi– ou la céramique brisée

kintsugi

Le kintsugi est un art encore méconnu en France, qui signifie littéralement « Jointure d’Or ». […] C’est une technique japonaise qui date du 15ème siècle environ, développée par les artisans japonais.

Une technique japonaise qui aurait commencé vers le 15ème siècle lorsque le Shogun Ashikaga a envoyé un bol chinois cassé en Chine pour une restauration. Quand la pièce a été retourné restauré avec de vilaines agrafes métalliques, les artisans japonais ont développé une manière plus esthétique. […]

Très appréciée des Chajin japonais (les pratiquants de l’art du thé), l’art du kintsugi a permis le développement d’une esthétique nouvelle, en créant l’idée de réincarnation, donnant ainsi une nouvelle dimension et permettant une renaissance de la pièce originelle.

Kintsugi diary

Kintsugi, Gintsugi et Urushi-Tsugi sont trois termes qui, à eux seuls, peuvent résumer tout un pan du rapport à l’objet en Asie, très éloigné de notre conception occidentale.

En effet, dès qu’une céramique se brise sous nos cieux, son destin est de rejoindre le dépotoir le plus proche et les grandes pièces de collection voient leur prix chuter de façon drastique, quand elles ne perdent pas tout simplement toute valeur aux yeux des collectionneurs.

Il en est différemment dans la tradition céramique asiatique, où l’objet brisé peut trouver un nouveau souffle et continuer sa vie … et sur le marché de l’art, de tels bols réparés obtiennent même finalement de meilleurs résultats en vente que des pièces intactes.

DIY

KintsugiDIY_A cozy Kitchen

Kintsugi_Kit

Kintsugi supplies

Shopping

Coffret_Kintsugi Bernardaud

Kinenzo

  • Wabi sabi bowl with silver Kintsugi detail // Kinenzo

Mots-clés

5 commentaires

  • Anne dit :

    C’est beau, poétique, j’adore!

  • A l’attention de Madame Aurelie Soligny, Directeur de la publication de Plumetis Magazine

    Chere Madame La Directrice,

    J’ai eu la desagreable surprise de constater que mon nom ainsi qu’une photo me representant au salon Maison & Objet avaient ete utlises dans votre magazine pour illustre un article sur le Kintsugi.

    http://www.plumetismagazine.net/kintsugi-reparer-ceramiques-or/

    La technique utilisee pour le Kintsugi dans votre article pronant le Do It Yourself n’est en aucun cas comparable a la mienne qui est consideree par les professionnels comme un art a part entiere.

    Utiliser mon nom, mon image, ma renommee et mon art, sans mon autorisation, pour votre article est deshonorant et embarrasant pour ma reputation.

    Aussi je vous demande de retirer mon nom et ma photo de votre article dans les 48 heures suivant la reception de ce message.

    Au cas contraire, je n’hesiterai pas a faire valoir mes droits devant les tribunaux competents.

    Cordialement,

    Showzi Tsukamoto

    • Aurélie Soligny dit :

      Cher Monsieur,
      Pour faire suite à votre demande je retire la photo que j’ai faite de vous au dernier salon M&O. Je suis désolée que cet article soit déshonorant pour votre réputation. Il ne s’agissait en aucun cas de prôner le Do It Yourself mais au contraire de présenter votre art que j’ai découvert avec votre performance. Les idées diy ne viennent qu’en second temps mais je pense que les lecteurs auront bien compris qu’il n’est en rien comparable avec votre art, son histoire et les pièces de musée présentées dans un premier paragraphe de l’article. Votre démonstration était exceptionnelle et j’ai été ravie d’y assister.
      Cordialement,
      Aurélie Soligny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *