Carte Blanche à l’artiste David Shrigley : Champagne !

David Shrigley, sans titre, 2019, acrylique sur papier, 76 × 56 cm

La Maison de champagne Ruinart donne tous les ans carte blanche à un artiste. Le britannique David Shrigley a été accueilli cette année à Reims pour une proposition artistique librement inspirée du terroir champenois, de l’héritage et du savoir-faire de la marque.

« Lorsque l’on décide de faire une œuvre sur le thème de la fabrication du champagne : il faut visiter plusieurs fois la région champenoise ; il faut échanger avec les professionnels en les écoutant attentivement, puis visiter les crayères, les vignes et les installations de production ; il faut apprendre à déguster du champagne. » explique David Shrigley.

L’artiste a imaginé, dans son studio de Brighton (UK) et in situ, dans les vignes de cépage chardonnay, les chais et les caves de la Maison de “vins de bulles” –les crayères, inscrites au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 2015 et classées Site Historique depuis 1931–, une série de 36 acryliques sur papier ainsi que plusieurs sculptures, céramiques et graffiti.

David Shrigley, sans titre, 2019, acrylique sur papier, 76 × 56 cm

 

 

David Shrigley, L’Odeur Des Crayères, 2019, céramique émaillée, 70 × 60 × 60 cm

Il use dans cette nouvelle production intitulée Unconventional Bubbles des éléments qui composent habituellement son travail : marques, mots décalés et phrases lucides, “worms work harder than us“, posés sur des dessins verts, noirs, ocres et bleus, tons de lumière et de terroir.

«Quand je fais un dessin, je le considère toujours comme un acte d’association. Il s’agit de trouver des liens entre des choses qui existent déjà.»

 

 Balade en champagne

David Shrigley, sans titre, 2019, acrylique sur papier, 76 × 56 cm

L’exposition « Unconventional Bubbles » sera présentée dans 37 salons internationaux d’art contemporain, partenaires de la Maison Ruinart en 2020, dont les foires Art Paris, du 28 au 31 mai 2020, la FIAC, du 22 au 25 octobre 2020 et Paris Photo, du 12 au 15 novembre 2020.

 

View this post on Instagram

My project with @ruinart begins today…

A post shared by David Shrigley (@davidshrigley) on

Crédits photos : Frédéric Guélaff – Thomas Duval – Marie-Pierre Morel – Andrew Perris – Photography Firm
Todd White

En savoir +

 

  • Le site de David Shrigley
  • En septembre 2016, la sculpture Really Good de David Shrigley prenait place sur le quatrième socle de Trafalgar Square, dans le cadre de la Fourth Plinth Commission.
    Shrigley a été nominé pour le Turner Prize en 2013, à la suite de son importante rétrospective de mi-carrière à la Hayward Gallery, à Londres, intitulée Brain Activity.
Accueil » Archives » Art » Carte Blanche à l’artiste David Shrigley : Champagne !
Mots-clefs du billet
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments