L’atelier du mercredi : avec des boutons-pression

Les boutons-pression sont une alternative sympa aux –souvent– trop laborieuses boutonnières.

Le bouton-pression a été inventé à Grenoble pour la ganterie en 1886, par Albert-Pierre Raymond et breveté sous le nom de « bouton-fermoir à ressort ». Riveté, il conserve extérieurement l’aspect d’un bouton traditionnel mais est plus pratique que le bouton à coudre et la boutonnière. […] Le succès est immédiat et mondial. L’entreprise [ARaymond] fabrique également les outils nécessaires au rivetage des boutons-pression. (Wikipedia)

Boutons coroso.JPG

  • Planche présentoir de boutons-pression en ivoire végétal (coroso) imprimés de portraits, de reproductions de miniatures, très à la mode vers 1900. Par Eymery — Travail personnel, CC BY-SA 4.0

 

Les boutons-pression à riveter ont des pièces métalliques mâles et femelles qui viennent mordre le tissu ; la partie visible est décorative  (il existe également des pressions invisibles à coudre en deux moitiés sous les pans de tissus).

Les boutons-pression métalliques s’insèrent en tapant au marteau sur la matrice de pose fournie ou grâce à une pince à riveter. Il existe également des boutons-pression en plastique. Ces boutons, des marques Prym ou Kam, sont disponibles en une large variété de couleurs et de formes (vous pouvez lire le comparatif des boutons et des pinces chez Le petit atelier de Tika ou sur chez So Gotish). Les boutons-pression peuvent également se recouvrir de tissu.

Que vous optiez pour une de ces solutions, il y a plein de petits DIY à faire en mettant des pressions partout !

8 projets DIY à faire avec des boutons-pression

 

Mots-clefs du billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.