Mlle Kou, cours de couture sur rendez-vous avec la créatrice Céline Dupuy

Céline Dupuy est une créatrice et designer textile, diplômée en illustration et en textile, du LTTA Auguste Renoir et de l’École Duperré. Auteur aussi. Sac de filles, De filles en aiguilles, 100% Jeans, aux Éditions Marabout, c’est elle. Et rédactrice DIY pour la presse magazine. Vous avez certainement regardé avec intérêt les tutos qu’elle propose depuis une vingtaine d’années dans, entre autres, Marie-Claire Idées. Encore elle !

Forte de ces expériences, Céline ouvre il y a quelques années une boutique à Poitiers sous le nom de Mlle Kou. Elle y vend des patrons et y propose des cours de couture. L’expérience poitevine ne dure pas mais Céline a pris goût à la formation et à la transmission de son savoir. Elle s’installe dans une nouvelle boutique-atelier appelée Et trois petits pois, à Paris cette fois, et y donne, à nouveau, des cours où la couture, le partage et la création sont mis à l’honneur. Entretien.

 

Tous les 15 jours, les vendredis, samedi et dimanche après-midi, Céline Dupuy propose dans son atelier des cours de couture limités à 4 personnes. De une à deux heures d’apprentissage pour la couture à la main et de trois à quatre heures pour un projet de couture à la machine. Un minimum pour apprendre les bases –se servir d’une machine, coudre droit par exemple– lorsque l’on débute et que l’on a envie de réaliser une première création. À partir de ses envies et de ses tissus, ou de ceux que la créatrice propose en boutique. De beaux tissus « pour que que l’on soit très fier de son résultat », des « Liberty, des tissus d’éditeurs ou de haute-couture » précise-t-elle.

Mais le cours, personnalisé, n’est pas nécessairement centré sur la création : les élèves ont des demandes larges et variées. « Répondre aux besoins des gens » est justement au cœur du projet de Céline qui prend toujours le temps de discuter des aspirations des uns et des autres avant le premier cours. La créatrice éprouve autant d’intérêt à apprendre à un jeune homme à raccommoder, faire un ourlet ou coudre un bouton à la main que de suivre la confection d’un vêtements sur plusieurs cours. On peut en effet choisir de s’inscrire sur plusieurs sessions, en fonction de ses envies et de ses disponibilités, pour se coudre un vêtement ou une garde-robe complète.

Se retrouve alors, pour quelques heures, un public varié. Des petites filles –la plus petite a 6 ans– venant, accompagnées ou non de leurs mères, apprendre à coudre à la main, ou ce monsieur d’origine africaine qui vient depuis presque deux ans, quand il le peut, se coudre son boubou sous le regard expert de la styliste. « Il a déjà fini le pantalon, on commence bientôt la tunique dans un tissu magnifique qu’il a amené » explique-t-elle.

L’atelier est ainsi devenu, selon la créatrice, une « bulle privilégiée » où se suivent, comme dans un inventaire à la Prévert, des enterrements de vie de jeune fille, des vestes d’hommes à retailler, des points de couture à la main, des anniversaires, des appliqués, quelques sessions de formation professionnelle avec ces jeunes étudiantes en école de stylisme, « larguées, qui n’ont jamais tenu une machine à coudre », des retouches, des vestes cintrées et deux surjeteuses. De la couture dans un « havre de paix » où créativité et savoir-faire sont valorisés.

Mais n’espérez pas, dans son atelier, vous tailler et réaliser en trois heures une jupe crayon si vous débutez en couture. La créatrice reste franche sur la nécessité d’apprendre les bases et de bien travailler, propre et bien : « il n’y a pas de place pour le vite et bien » chez Mlle Kou annonce-t-elle ! Céline est en effet sensible au travail soigné et aux finitions et sensibilise ses élèves au « sens du beau ».  Au sein de son atelier, la créatrice essaime, avec trois petits pois, son savoir-faire et ses intentions : son questionnement face à « notre rapport à la consommation et au collectif », par exemple.  Et la valeur et la qualité du fait-main, du bien-fait-à-la-main et de ses bienfaits !

 

Accueil » Archives » Portraits » Mlle Kou, cours de couture sur rendez-vous avec la créatrice Céline Dupuy
Mots-clefs du billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.