Les lauréats du Prix Unicef de littérature jeunesse 2018

A l’occasion du Salon du Livre et de la presse Jeunesse, les lauréats du Prix UNICEF de littérature jeunesse 2018 ont été dévoilés.

Plus de 3 600 enfants et jeunes de 3 à 18 ans ont participé et ont voté pour leur livre préféré parmi parmi une sélection de 5 livres dans 4 catégories d’âge sur le thème « Réfugiés et migrants, du déracinement à l’exil ». Bravo à eux et aux 220 structures qui ont facilité leur participation !

Le choix des enfants a permis de désigner le palmarès suivant :

Bienvenus, de Barroux, éditions Kaléidoscope

Chaque jour, des enfants, des femmes et des hommes risquent leur vie pour se mettre à l’abri. Ils fuient les persécutions, la guerre, la famine… Que les causes soient politiques ou climatiques, n’oublions jamais que l’asile est un droit constitutionnel. L’accueil des réfugiés est l’affaire de tous !

Chemin des dunes, de Colette Hus-David et Nathalie Dieterlé, éditions Gautier Languereau

Talia, 7 ans, doit fuir le Soudan avec sa famille et migrer vers un nouveau lieu de vie. Ballotée des rivages d’Afrique au chemin des dunes du Nord de la France, elle va connaître la peur, l’inquiétude, puis un jour, l’espoir d’un avenir meilleur.

Banana girl, de Kei Lam, éditions Steinkis

Kei a grandi en France, partagée entre deux cultures : les dim sum et le camembert, la fête de la Lune et l’Épiphanie, le baume du tigre et l’eau bénite… La vie n’est pas toujours simple pour une petite Chinoise à Paris, mais peu à peu elle se forge une identité faite de ces références multiples. Aujourd’hui, Kei revendique son métissage culturel et assume joyeusement l’étiquette de banane, jaune à l’extérieur et blanche à l’intérieur…

Rage, de Orianne Charpentier, éditions Gallimard

« Rage »… C’est le surnom que son amie lui a donné. C’est désormais ainsi qu’elle se nomme, pour oublier son nom d’avant, celui de son enfance, d’avant l’exil, la déchirure. Rage a eu affaire à la violence des hommes, de la guerre. Et la voilà réfugiée en France, seule, sans aucun repère. Telle une bête traquée, elle se méfie de tous. Une nuit, sa route croise celle d’un chien, apparemment dangereux, blessé, maltraité. Le sauver devient une nécessité…

Cette 3e édition était parrainée par le romancier Maxime Chattam. La thématique forte a permis de sensibiliser enfants et adolescents à la réalité des enfants contraints de fuir la guerre, la violence, et la pauvreté. Les ouvrages sélectionnés abordent sous différentes formes, l’entraide, la solidarité, l’accueil des réfugiés, leur voyage, leur départ et les causes qui poussent de nombreuses familles à partir.

« Ce thème peut paraître difficile pour les enfants mais tout l’intérêt est justement de permettre d’aborder avec eux ces questions auxquelles ils sont confrontés, de créer ce dialogue en accompagnant l’enfant dans sa lecture, » explique Maxime Chattam.

Pour approfondir la compréhension de ces histoires et sensibiliser les enfants, l’UNICEF France propose des ressources pédagogiques adaptées aux différentes catégories d’âge, sur la thématique et pour chaque ouvrage de la sélection. Les outils pédagogiques ont été réalisés en partenariat avec les chercheurs du programme de recherche Enjeux (Enfance et Jeunesse), hébergé par l’université d’Angers. Ils proposent des activités scolaires mais également des jeux et animations.

En savoir +

  • Chaque année, l’UNICEF France sensibilise directement, grâce à son réseau de bénévoles chargés d’actions éducatives, plus de 100 000 enfants. L’association produit à cet effet des ressources pédagogiques gratuites destinées aux acteurs éducatifs ainsi que des projets et jeux solidaires destinés aux enfants et aux jeunes eux-mêmes. Dès 6 ans, les enfants peuvent également s’engager individuellement ou en groupe au sein de Clubs UNICEF, en tant que Jeunes ambassadeurs puis devenir étudiants Campus UNICEF après le bac.
  • My Unicef
Accueil » Archives » Brèves » Les lauréats du Prix Unicef de littérature jeunesse 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.