La technique du Kantha

Le piqué Khanta est un type de matelassage brodé utilisé en Asie du Sud, particulièrement en Inde et au Bangladesh. Traditionnellement, les femmes indiennes utilisent d’anciens saris comme couche intérieure. (1)

 

Kantha (Embroidered Quilt)
Geography: Made in Faridpur District, Bangladesh, Asia or West Bengal, India, Asia
Date: Late 19th century
Medium: Cotton plain weave with cotton embroidery in back, darning, outline, satin, running, eye, surface satin, fern, zigzag, stem stitch shading, dot, and seed stitches
Dimensions: 45 x 65 inches (114.3 x 165.1 cm)
@Phildelphia Museum of Art

Acheminés en Europe par la route de la soie, on désigna ces tissus matelassés et brodés sous le nom de Quilt (du latin culcita : sac rembourré), puis Kantha. Dans la région de Marseille, au XVIIe siècle, cet art populaire donna aussi le « boutis », tissu piqué orné de broderies pour la garde-robe et l’ameublement. Le Kantha indien est directement issu de cette tradition. Il prend son essor avec le « khadi », coton filé à la main, popularisé par Gandhi.

Dans les villages, ces tissus usagés aux motifs simples servent à la fabrication d’édredons et de jetés de lit. Peu à peu, les broderies évoluent et deviennent de plus en plus sophistiquées, exécutées sur coton ou sur soie, chatoyantes et colorées. Elles sont dès lors portées en châles, étoles, ornées de motifs floraux, animaliers, ou géométriques. Elles racontent des scènes de villages, mais aussi des épopées indiennes comme le Mahabharata ou le Ramayana3 sous forme de panneaux décoratifs.

Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, le poète Rabindranath Tagore, grand amateur de textiles, entreprend de rassembler les pièces les plus spectaculaires. Elles sont aujourd’hui exposées au Philadelphia Museum of Art, aux États-Unis. (2)

 

L’ONG She India soutient l’activité des femmes indiennes en zones rurales. Elle les forme à la technique du kantha, oublié avec l’arrivée des tissus synthétiques. Les créations sont ensuite vendues en ligne sur  www.jaypore.com et www.parisera.com . Le prix de vente leur est intégralement reversé.

 

Les motifs complexes sont aujourd’hui imprimés plutôt que brodés. Les artisans conjuguent l’impression au bloc et le piqué kantha au point avant pour des créations contemporaines :

Impression au bloc @IndianKanthaQuilt
Matelassage au point avant ©IndianKanthaQuilt

 

A la maison, ces merveilleux textiles trouveront leur place en plaid, jeté de lit ou élément déco à accrocher au mur. De nombreuses marques proposent également des coussins ou accessoires textiles en kantha. Inspirations :

 

 

 

 

 

 

 

Accueil » Archives » Techniques » La technique du Kantha
Mots-clefs du billet

1 Comment

  • Thank you so much for the post you do because everything you have launched is truly incredibly utilitarian. I like your post and all you share with us is up to date and quite informative & newsy, I would like to bookmark the page so I can come here again to read you, as you have done a wonderful and sublime job.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.