Dieu merci, c’est vendredi : vivement les riffs de « Ma sœur »

Journal des Demoiselles, 1902 • Rijksmuseum (PD)

Personne ne croit en toi comme j’y crois
Personne, personne
Je serai là même s’il ne devait rester
Personne, personne

 

 

 

 

Inspiration

En musique sur les riffs solides et chaloupants de « Ma Soeur », le titre de la Super-édition de l’album de Clara Luciani, Sainte-Victoire.

 

Au mur, des dinosaures

 

 

 

 

Kyoto en mode Vagabond

Princesse de Wales

 

 

Louise Marie Adélaïde Eugénie d’Orléans, princesse. Jetée de roses et de pensées au papillon. Nature morte de fleurs animée d’un papillon. Aquarelle et gouache sur parchemin, 27 février 1818. Paris, musée de la Vie romantique.
Poppykalas

 

 

En savoir +

Accueil » Archives » Art » Dieu merci, c’est vendredi : vivement les riffs de « Ma sœur »

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de