Les maisons de poupées de Léa

Léa est une jeune fille de 17 ans particulièrement créative et imaginative : elle a créé elle-même, à partir d’objets de récupération ou de pâte Fimo, tous les éléments qui composent la maison.

Le moindre élément de décoration, les meubles, les fournitures ont été élaborés précieusement au fil des 4 étés que Léa passait chez ses grands-parents. Là, elle retrouvait la structure fabriquée avec l’aide de son grand-père et la meublait avec les éléments construits au cours de l’année. Chaque été, elle améliorait ou réaménageait ce rêve de maison de poupées.

lamaisondelea-salon-details-plumetismagazine

Sans aucune connaissance technique, elle s’est mise à fabriquer en pâte Fimo des éléments minuscules comme des outils, des paires de ciseaux, des crayons, des jouets.

Elle a commencé comme beaucoup de créatrices à manipuler la Fimo avec une amie qui s’intéressait à la création de bijoux. Mais ce qui plaisait à l’une ne plaisait pas forcément à l’autre et Léa s’est détournée des colliers pour commencer à sculpter de petits animaux, puis des fruits et légumes que vous pouvez d’ailleurs apercevoir dans la maison.

Elle a également commencé à récupérer des éléments trouvés dans le grenier de ses grands-parents et à leur donner une seconde vie dans sa maison. Ainsi, une corbeille d’osier retaillée devient-elle un panier à fleurs, –visible au premier étage de la maison ; les fleurs, elles, sont faites de perles. Les lauzes, aperçues sur le mur extérieur de la maison, sont des morceaux d’ardoises ramassés en forêt.

Bien sûr, la maison est électrifiée grâce à de petites LED trouvées dans l’atelier familial ! Mais ce qui amuse le plus Léa est de déplacer les meubles et de changer la déco, comme elle le ferait dans sa propre chambre.

Léa a donc commencé ce travail incroyable à l’âge de 13 ans, après avoir fini une première maison entièrement en papier. Aujourd’hui, les deux sont terminées et  Léa vient de se lancer dans la construction et l’aménagement d’un appartement.

Une véritable passion pour la création, la décoration et le design motive Léa. Aujourd’hui en IUT d’information et de communication, la jeune fille envisage sérieusement de présenter des écoles d’art à la fin de l’année. Une évidence !

lamaisondelea-terrasse-plumetismagazinelamaisondelea-atelier-plumetismagazine

Un portrait à retrouver dans le numéro 15 de Plumetis magazine