Les petits papiers • Ma bien aimée, cher adoré

Profiter de la Saint-Valentin pour lire les lettres passionnées de deux célèbres amants.

S’offrir une plume en verre de Murano de la maison historique de négoce de cire, papiers, couleurs  et encres Jacques Herbin. Et oser griffonner quelques mots d’amour sur une lettre-enveloppe à plier comme au XVIIe siècle.

Ou peut-être simplement recopier la prose du grand homme et de sa maîtresse.

Victor Hugo debout devant la porte de la serre de Marine Terrace – Attribué à Vacquerie, Auguste – 1852-1853

 

Juliette Drouet lithographiée par Alphonse-Léon Noël, 1832.

 

 

Quarante ans, ma bien-aimée. Cette nuit, il y aura quarante ans ! Que c’est beau, ce long amour. Mon amour, grand amour. Nous n’avons plus quarante ans devant nous sur la terre, mais hors de la terre nous avons l’éternité.

Victor Hugo à Juliette Drouet

Guernesey, 17 février [18]73, lundi matin, 7 h. 20 m.

Cher adoré, j’ai répondu à tous les petits signes de tendresse et d’amour tout à l’heure avec le même ravissement et avec la même ardeur qu’il y a quarante ans à la même date et à la même heure. Tu te souviens que je t’envoyais des baisers et que tu te retournais à chaque pas pour me les rendre. Quarante ans ont passé sur cette première extase et cependant je la retrouve aujourd’hui aussi vivante et aussi radieuse en moi que dans le premier moment où je l’ai éprouvée. Le décor a changé et j’ai revêtu le travestissement de la vieillesse mais mon cœur, mais mon âme sont restés jeunes et t’adorent comme le premier jour où je me suis donnée à toi. En attendant le jour de la suprême transfiguration je continue à t’aimer, à t’aimer avec la foi que j’ai en Dieu et je confie cet amour divin à la garde de nos chères âmes pour qu’il n’en soit rien dérobé ni perdu par ta faute ou par la mienne

Juliette Drouet à Victor Hugo.
In Juliette Drouet, Lettres à Victor Hugo

 

En savoir +

 

Le journal épistolaire de Juliette Drouet à Victor Hugo comprend environ vingt-deux mille lettres. A lire en ligne sur le site juliettedrouet.org de au fur et à mesure de leur publication par une équipe d’universitaires.

Ou à découvrir dans «Mon grand petit homme…» : Mille et une lettres d’amour à Victor Hugo, publié en 2002 aux éditions Gallimard.

Fondée en 1670, la maison Herbin se spécialise très tôt dans le commerce de la cire à cacheter et de la papeterie fine. En 1798, la marque lance sa propre fabrication d’encre d’écriture sous l’impulsion de Jacques Herbin, membre de la quatrième génération tout en poursuivant le négoce de la cire, des papiers et des couleurs (les pigments). C’est à elle que l’on doit l’Encre violette des écoliers de la IIIe République. Aujourd’hui, la vénérable maison fait partie du groupe Exacompta Clairefontaine.

La lettre-enveloppe comme celle disponible à la boutique du Comptoir des écritures, est une feuille de 305 x 270 mm (et 220 x 115 une fois pliée) de papier pur coton. Elle se plie de telle façon qu’une enveloppe n’est pas utile : il suffit de coller le rabat et d’inscrire l’adresse au dos, comme au XVIIe siècle.

Mots-clefs du billet

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.