La technique des fleurs stabilisées

Les plantes stabilisées, immortelles ou éternelles, gardent l’apparence des végétaux frais sans se dessécher. Le procédé est obtenu grâce à une technique qui vise à remplacer la sève de la tige par de la glycérine pour conserver la plante en l’état. Les plantes vertes, la mousse, les fleurs et même les feuilles peuvent bénéficier de ce traitement. On peut également imaginer composer un bouquet mélangeant branches séchées, fruits secs et fleurs stabilisées.

 

Bouquet stabilisé d’Halloween // Fine Flowers
Couronne de mariée Candi – Collection Romantique // Les fleurs Dupont

 

Les fleurs stabilisées

Les fleurs stabilisées sont des fleurs naturelles à mi-chemin entre les fleurs fraîches et séchées. Une fois naturalisées, elles durent plusieurs années et ne nécessitent aucun entretien. Mais la technique de stabilisation est assez complexe. Comme l’explique Second Nature, il s’agit de couper

la tige en biais à quelques centimètres en dessous de la tête. Puis, on place la tête dans un godet en plastique qui épouse la forme de la fleur. Cela permet le maintien des pétales durant les différentes étapes du processus. La première immersion se fait dans un bain d’alcool pur. […] Cette étape a pour effet de déshydrater la fleur tout en conservant sa forme originelle. Le jour suivant, on immerge les mêmes fleurs dans un bain permettant la réhydratation de la fleur. Ce bain est composé d’alcool, de propylène glycol, d’un tout petit peu de glycérine et des colorants alimentaires. La couleur de la rose sera définie par le colorant choisi. L’alcool fait office de catalyseur. Quant au propylène glycol, il se charge de pénétrer dans les pétales pour les réhydrater. 24 heures plus tard, les fleurs sont prêtes.

Des kits DIY sont néanmoins disponibles pour stabiliser soi-même les végétaux mais un projet plus réaliste consiste à créer des compositions avec des plantes déjà stabilisées. En effet, la technique de stabilisation homemade  « simple » qui consiste à tremper la tige d’un végétal dans de la glycérine pendant plusieurs jours ne marche pas avec toutes les plantes : les résultats sont plus qu’aléatoires…

A savoir :
La couleur définitive du végétal dépend du colorant alimentaire dans lequel il a été trempé. Ce qui, malheureusement, peut conduite à des créations assez kitsch si l’on abuse du bleu et du rose… Mais regardez du côté des blogs japonais, vous trouverez des harmonies subtiles de tons dans des couronnes dignes des contes de fée !

 

Forest.Embrace
Collection Lorafolk x Les herbes hautes – photo © Laurence Revol

 

DIY

On vous a offert une rose stabilisée, dans une jolie petite boîte, mais malheureusement sans tige ? Voici un premier tuto pour vous apprendre à « tiger » une fleur avec des piques métalliques et du scotch vert de fleuriste.

Faire des bouquets, des couronnes ou des compositions florales de fleurs stabilisées

 

 

Créer une carte : une  jolie idée d’utilisation de fleurs stabilisées

 

En savoir +

Accueil » Archives » Techniques » La technique des fleurs stabilisées
Mots-clefs du billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.