Home Sweet Home : la maison au temps des rois George

© edwardbulmerpaint.co.uk

L’époque géorgienne se situe entre le XVIIIe siècle et le début du XIXe siècle sous les règnes successifs des rois George Ier, George II, George III et George IV. La période à laquelle se déroulent les romans de Jane Austen. Le style architectural s’inspire des  lignes classiques de la Grèce et de la Rome antique. La symétrie est mise en valeur. « Des calculs mathématiques simples de proportion étaient faits pour déterminer la hauteur d’une fenêtre par rapport à sa largeur ou la forme d’une double pièce. Le terme régulier faisait l’unanimité et impliquait symétrie et adhésion aux règles classiques » peut-on lire sur Wikipédia. Les maisons ont une façade épurée, les fenêtres sont hautes. La brique est un matériau privilégié. La maison rénovée par l’architecte Chris Dyson, dans le quartier régence de Spitalfields à Londres, est un parfait exemple de ce style.

 

Réalisation par Chris Dyson Architects

 

Par Mackenzie Wheeler Architects & Designers

 

Original Georgian staircase – Newel Street // McKenzie Wheeler

 

Dans la 2e partie du XVIIIe siècle, l’ébéniste Thomas Chippendale (1718-1779) crée un nouveau style de mobilier, en acajou : des chaises au dossier ajouré, des commodes au coffre bombé, des meubles aux pieds galbés se terminant en « claw and ball » (griffe et boule).

Il répond à la demande d’un mobilier plus fantaisiste, quelquefois asymétrique, d’inspiration rococo. Il a l’idée de génie, selon Connaissance des Arts, de publier « un recueil offrant des modèles de toutes sortes de meubles. Sous le titre The Gentleman and Cabinet-Maker’s Director, l’ouvrage connut un énorme succès auprès du public et de ses confrères. »

The Miriam and Ira D. Wallach Division of Art, Prints and Photographs: Photography Collection, The New York Public Library. « Chippendale type chair [5]. » The New York Public Library Digital Collections. 1921.

Inspiration contemporaine Recherchez plus de photos de salles à manger

 

A l’époque, le papier peint était un produit de luxe et un marqueur social. De 1714 à 1836, l’Angleterre en avait taxé sa vente. Le papier du papier « Chawton Leaf » tendu dans la salle à manger de la maison de Jane Austen à Chawton, Hampshire, était tamponné au verso, en signe de paiement. Des lés de ce papier aux motifs de feuilles vertes et denses ont été réédités récemment et posés dans la pièce.

 

 

Inspiration

Symétrie, colonnes, couleurs pastel et rococo

 

View this post on Instagram

Views of the ceiling of the library at Kenwood House. The house, which enjoys a commanding position on the edge of Hampstead Heath, was remodelled from an earlier brick villa into a neoclassical delight by Robert Adam in the second half of the eighteenth century for Lord Mansfield. Adam’s delicate blue and pink scheme for the library, a room once described as ‘superior to any thing of the kind in England’, had been lost after being redecorated several times but the original colour scheme was rediscovered and reinstated as part of a major restoration project which took place in 2012-13. If you want to find out more about the principles and sources Robert Adam used for his varied interior style, Dr Adriano Aymonino’s Georgian Group lecture on ‘Robert Adam and the birth of the ‘True style of antique decoration’’ is now available to view by visiting the news section of our website (link in bio) and on YouTube #georgiangroup #georgianarchitecture #eighteenthcentury #neoclassical #robertadam

A post shared by The Georgian Group (@thegeorgiangroup) on

 

 

 

Rénovation

 

Cuisine sur mesure : Middleton – Sol : Ribble Reclamation via Ribble Reclamation
Refurbished Flat in Islington by Architecture for London // Design milk
Mots-clefs du billet
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments