5 films d’époque de plus à voir sur Netflix !

Après une première sélection, voici encore 5 films en costume d’époque à ne pas manquer. Pour éviter de passer plus de temps à essayer de trouver un film sur le réseau Netflix qu’à le regarder ^-^

 

(2015)
De Sophie Barthes.
Avec Mia Wasikowska, Ezra Miller, Henry Lloyd-Hughes.

Normandie. 1830–1848.

« Emma Rouault, fraîchement sortie du couvent, épouse Charles Bovary, un médecin de campagne qui se réjouit d’avoir trouvé la compagne parfaite. Emma occupe ses journées à aménager sa nouvelle demeure, dessine, joue du piano et reçoit avec élégance les visiteurs. Cette vie monochrome auprès d’un époux sans raffinement est bien loin des fastes et de la passion auxquels elle aspire. Ses rencontres avec M. Lheureux, habile commerçant, le Marquis d’Andervilliers, et Léon, jeune clerc de notaire, vont rompre la monotonie de son existence. »

Loin du roman de Flaubert, le film simplifie, lisse l’intrigue de ce chef-d’œuvre de la littérature. La petite Berthe a disparu, Charles Bovary est transparent et, plus décevant, le personnage de Rodolphe Boulanger est occulté. Mais les décors et les costumes sont très beaux. La réalisatrice nous plonge dans l’ambiance étriquée d’une vie provinciale, étouffée et monotone, servie par une belle photographie.

 

(Depuis 2016 – 2 saisons)
De Peter Morgan, Stephen Daldry.
Avec Claire Foy, Jo Herbert, Matt Smith.

Royaume-Uni. Depuis 1947.

La série commence au moment au sortir de la guerre. En 1947, l’héritière de la Couronne britannique, la princesse Elisabeth, se marie avec Philip Mountbatten, prince de Grèce et de Danemark avant d’accéder au trône suite au décès de son père, le roi Georges VI. La nouvelle reine Elizabeth II a 25 ans. Elle est confrontée à la tâche démesurée de diriger la plus célèbre monarchie du monde tout en nouant des relations avec le légendaire premier ministre Sir Winston Churchill. Même si la Reine semble avoir le  pouvoir, la réalité est toute autre et a d’importantes conséquences sur sa vie personnelle. Mais « The crown must win, must always win« .

Netflix a déjà diffusé 2 saisons de The Crown. Une troisième, promise depuis plusieurs mois, devrait bientôt être en ligne. Claire Foy, l’interprète initiale d’Elizabeth II, y laissera sa place à Olivia Colman. Les années ont passé, on aborde la décennie 70, Camilla Parker Bowles fera son apparition. La jeune Diana Spencer, interprétée par Emma Corrin, sera, elle, un personnage central de la saison 4, déjà en tournage.

Le générique, signé Hans Zimmer, nous met tout de suite dans l’ambiance de la cour d’Angleterre et de son protocole. A voir absolument en VO !

 

(Pride and Prejudice – 2006)
De Joe Wright
Avec Keira Knightley, Matthew MacFadyen, Talulah Riley, Donald Sutherland.

Angleterre. XVIIIe siècle.

Il était 5 filles à marier…

Pride and Prejudice, le très beau roman de Jane Austen paraît en 1813. Elle y décrit la place des femmes de la gentry dans la société du XVIIIe siècle, conditionnée par leur position sociale et leur mariage.

Cette version cinématographique a beaucoup de charme. Les décors naturels, les costumes, le casting sont plaisants. La Lizzy de Keira Knightley est sans doute un peu trop effrontée  : on pourra préférer la version BBC de 1995 avec Colin Firth et Jennifer Ehle. Mais la scène finale, à l’aube, avec quelques notes de piano en fond sonore, remporte tous les suffrages par son romantisme.

Joe Wright a reçu le Carl Foreman Award pour la première œuvre d’un réalisateur, producteur ou scénariste britannique du BAFTA Awards / Orange British Academy Film Awards en 2006 (édition n°59).

(En. Devil’s bride ; Fin. Tulen Morsian – 2017)
De Saara Cantell
Avec Magnus Krepper, Antti Reini, Claes Malmberg.

Finlande. 1666.

La mariée du diable est un film original Netflix. Un drame romantique un peu poussif mais étonnant par son sujet, inspiré d’un fait réel : une chasse aux sorcières qui s’est déroulée en 1666 sur les îles Åland.

Valpuri, la sage-femme du village adopte une fille, Anna, qui est formée pour être guérisseuse. Mais celle-ci choisit de travailler pour le juge Psilander qui a pour mission d’éradiquer le paganisme et la magie sur l’île, avec l’aide du pasteur…

(Elizabeth : the Golden Age – 2007)
De Shekhar Kapur
Avec Cate Blanchett, Geoffrey Rush, Clive Owen.

Royaume-Uni. 1585.

Les 2 films de Shekhar Kapur inspirés de la vie d’Elizabeth Ire, celui de 98 et celui de 2007 (les deux avec Cate Blanchett), sont disponibles sur Netflix.

Le premier, Elizabeth, est un film politique qui montre l’accession au trône de la jeune Elizabeth après la mort de sa demi-sœur Mary Ire, à qui l’on conseille de se marier, pour la stabilité du royaume. Le film se terminait sur l’apparition d’Elizabeth, habillée et poudrée de blanc, en reine vierge mariée à l’Angleterre.

Le deuxième opus, Elizabeth – l’âge d’or prend place en 1585. Elizabeth Ire règne sur l’Angleterre depuis près de trente ans et se prépare à la guerre contre l’Espagne tout en dominant ses sentiments pour Walter Raleigh, pirate au service de Sa Majesté. Les décors, les costumes sont splendides.

Alexandra Byrne a obtenu l’Oscar des Meilleurs costumes pour le film en 2008.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de