Comment amidonner les tissus ?

L’amidon est un glucide complexe, un sucre lent contenu dans les féculents, pâtes, riz, pommes de terre, céréales, légumineuses, farines et pain (wikipédia). Il est « très utilisé dans l’industrie alimentaire, sous forme native ou modifiée, pour ses propriétés liantes, texturantes, épaississantes, stabilisantes ou gélifiantes. Il sert également dans l’industrie papetière à lisser les irrégularités du papier et éviter un effet « buvard » » peut-on lire sur Futura Santé.

Au quotidien, l’amidon sert à défroisser, à lisser les vêtements et à empeser les tissus avant de les coudre quand ceux-ci sont trop fins ou légers. On se sert généralement d’amidon de riz, de tapioca, de pommes de terre ou de maïs.

 

DIY : amidonner les tissus

Un procédé  simple consiste à utiliser l’eau de cuisson du riz ou des pommes de terre. On peut aussi fabriquer soi-même une solution en mélangeant de l’eau et de la fécule. A vaporiser légèrement sur le tissu. Si vous repassez un tissu léger avant de le coudre, n’oubliez pas de mettre un papier cuisson entre le fer et le tissu. L’amidon partira ensuite au lavage.

View this post on Instagram

Saison 1 – Épisode 2 : la réception des notes de mon CAP J’annonce, cet épisode est hilarant 😂 tellement que j’ai bien envie de te faire deviner la note tiens ! (Ndlr : je n’ai officiellement pas mon CAP !) • Un indice : « Haut comme X pommes ! » • (oui, oui, tu as bien lu ! 😂🤦‍♀️) Allez, je te laisse j’ai 15m de tissu à amidonner et une intense réflexion à mener avec moi même sur le sujet suivant : « quelle robe vais-je coudre pour le mariage auquel je vais dans 10 jours ? » (Je reviens te donner un indice dans 15 min si personne n’a trouvé) (Édit de plus tard : si tu veux pas tout lire, en pratique j’ai eu la modeste note de 3/20 😂😂) #recettesurleblog #amidonnersestissus #liendanslabio #sijaimelescouleurschaudes #sipeu 😂

A post shared by Camille (@desideesparmilliers) on

 

La mise en forme d’ouvrages avec de l’amidon

On a longtemps amidonné certaines pièces de notre garde-robe : les coiffes, plastrons et cols, par exemple, qui demandaient de la rigidité. L’association Kendalc’h Ile-de-France a ainsi organisé un stage d’amidonnage de coiffes bretonnes et rappelle que « l’amidonnage et le repassage de coiffes sont tout un art tout autant qu’un véritable savoir-faire transmis de génération en génération ».

On peut aussi vouloir donner de la tenue à un ouvrage, une corbeille ou un objet en volume.

Beaucoup d’Américaines utilisent de la colle blanche ou du vernis-colle Mod Podge. Cela ne semble pas très respectueux du tissu, du travail ou de l’environnement…

Pour la mise en forme d’un ouvrage au crochet, Sandrine de Passionnément créative recommande le sucre, la fleur de maïs ou la gélatine alimentaire :

Et la carte-tuto de la recette DIY de l’amidonnage en couverture de l’article est une création de Tisane Crochet en vente dans sa boutique :

Mots-clefs du billet
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments