Inspiration : à la table du réveillon

Voilà. Cette année, le réveillon se fera chez vous. Vous vous inquiétez de l’ambiance, de la déco, de la table, du repas, des habitudes alimentaires et des éventuelles allergies et intolérances des uns et des autres pour prévoir une fête que vous jugerez « digne » de l’événement. Vous y tenez vraiment ? Quel est le Noël qui vous ressemble ? Le faites-vous pour vous ou pour essayer de faire plaisir à tout le monde ?

Soyons réalistes, à moins que nous ne partagiez les mêmes valeurs avec toute votre famille et celle de votre conjoint, c’est peine perdue, il y aura toujours un détail qui coince.

  • Le menu : huitres comme d’habitude, ça fait 25 ans qu’il y a des huitres en entrée, du foie gras, sérieusement, de l’oie torturé, du gibier, non, je ne mangerai pas de biche, des crudités, on est pas à la cantine, j’ai fait une salade thaï, mais c’est exotique, c’est pas Noël ;
  • le vin : je connais un producteur, c’est de la piquette, c’est pas le bon accord, il est bon mais il serait pas un peu jeune, du mousseux, franchement ;
  • le nombre de bouteilles : il n’y a plus de blanc, on aurait du tout faire au champagne, je l’avais dit, c’est toujours comme ça, on aurait dû prendre une caisse de plus, il en restera plein ;
  • les chocolats : le noir seulement, vrai et pur, non des pralinés, jamais d’alcool, ça tue le goût, moi, j’aime que les chocolats au kirsch ;
  • le placement à table : décidez-vous, la prochaine fois, vous aurez un buffet ;
  • la table des enfants, ils seraient capables de rester avec les grands non, pourquoi ils ont des frites, n’importe quoi, il serait temps qu’ils apprennent à manger de tout, ils sont trop petits, c’est la fête quand même ! ;
  • la musique : on ne s’entend plus, ça manque d’ambiance, on pourrait pas mettre des chants de Noël ? ;
  • l’ouverture des cadeaux : avant le repas, après le repas, après minuit, le lendemain, vous avez oublié les cadeaux ? ;
  • les cadeaux  : un chacun, un par famille, des cadeaux groupés, par tirage au sort, seulement les enfants, personne je vous dis, vous m’énervez, c’est indécent, quel gâchis ! ;
  • le sapin : trop petit, trop grand, naturel, en pot, loué, en plastique, des santons aux pieds, des anges au sommet, sans symboles religieux, moi je préfère le rouge et blanc, ça ne clignote plus ;
  • la célébration : on part à la messe, à minuit, avant minuit, le lendemain, pourquoi on fête Noël, personne ne croit, vous ne me verrez pas chez les curés…

Ou pas.

Cette petite liste m’a bien mis dans l’ambiance. A choisir, je propose puisque l’on est chez soi, de faire comme l’on veut ! Une jolie table, baroque et créative. Avec une bonne louche de touche arty et de créations DIY en s’inspirant des catalogues déco.

 

Baroque

Traditionnel

Nappe en lin, vaisselle blanche et or, verre en cristal : une table classique éclairée à la lueur des bougies et rehaussée de quelques touches naturelles.

Epuré

 

Mots-clefs du billet
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.