Etiquettes

Japon

Naviguer

Au XIXe siècle, de nouveaux procédés d’imprimerie permettent l’impression et la reproduction facile et économique d’un texte ou d’une image. Le photographe japonais Ogawa Kazumasa ouvre en 1889 la première imprimerie de phototypie-collotypie du Japon et imprime des photographies de fleurs qui sont ensuite peintes à la main.

D’abord fonctionnelle, la vannerie japonais se détache peu à peu de la contrainte formelle liée à la cérémonie du thé et à la décoration florale associée. A partir du 19e siècle, les artisans, en concevant des formes libres, érigent ce savoir-faire en art.